Mt-14-22-33-Seigneur-si-c-est-bien-Toi-ordonne-moi-de-venir-vers-Toi-sur-les-eaux.jpg

« Sainte Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :



L’esprit du 19ème Dimanche du Temps Ordinaire (année A) : « Dans la société du « zéro défaut », l'épreuve et la tentation sont insupportables, inacceptables. Elles servent de prétexte pour rejeter Dieu et ses Œuvres. Même l'unanimité de la tradition ne suffit à vaincre notre répugnance à l'envisager. Pourtant, tous les siècles l'ont redit : « Souvent, ceux que l'adversaire n'a pu vaincre, la paix et la prospérité les ont précipités» (Saint Jean Cassien) ; « Quand tout est perdu, c'est l'heure des grandes âmes » (Lacordaire) ; « Il ne faut pas répudier toute tentation, mais au contraire on doit se réjouir de celle qui sert d'épreuve à la vertu. En effet, l'homme, le plus souvent, ne se connaît pas lui-même sans ces sortes d'épreuves ; mais s'il reconnaît en elles la Main puissante de Dieu qui l'assiste, c'est alors qu'il est véritablement pieux, et qu'au lieu de s'enfler d'une vaine gloire, il est solidement affermi dans la vertu par la Grâce » (Saint Augustin). Ne rêvons pas de faire disparaître en un clin d'œil tant de réticence et d'opposition en nous. Contentons-nous, avec humilité, avec patience, de dire et de redire, à chaque instant : « Seigneur, viens à notre secours », car Il veille à nos côtés ».

Appel-du-Seigneur.jpg

Parole de Dieu pour ce Dimanche 9 août 2020 : Signe « L’Évangile de ce Dimanche peut servir de Modèle à la relecture de notre vie ecclésiale. Ballotée par les flots, la barque de l'Église qui porte les disciples de Jésus semble parfois bien frêle. Il se peut même qu'au milieu des troubles qui agitent l'Église nous soyons désemparés de ne pas y trouver Jésus. Mais, dans l'Évangile, si les disciples sont seuls, c'est parce qu'ils tentent de répondre à l'exigence de Jésus qui veut être précédé sur l'autre rive du lac. Ils n'ont pas voulu Le quitter, mais Jésus les y a obligés. Dans le temps de ce monde, la mission nous pousse souvent là où nous rechignons à aller. Mais voici que le Seigneur vient rejoindre Ses disciples ; Il n'abandonne jamais son Église. Son Appel est sans appel : « Confiance ! C'est moi ; n'ayez plus peur ! » Alors vient l'épreuve de la Foi. Il nous suffit rarement d'entendre la Parole de Jésus, nous voulons toujours des preuves ! Le Signe des pains n'a pas suffi aux disciples ; le signe de l'Eucharistie ne nous suffit, bien souvent, pas davantage ! Dieu est présent dans nos vies pour nous sauver, mais nous sommes encore bien exigeants ! Alors, comme Pierre, Il ne cesse de nous appeler personnellement à venir à Lui, non pas avec nos forces et nos habiletés, mais par sa Grâce. Si nous restons fermes dans la Foi, nous avançons. Même si nous doutons, Il nous rattrape. La mission n'est jamais, en fin de compte, sans filet. Si Dieu veut que nous Le précédions, c'est qu'Il nous a déjà précédés sur l'autre rive : Celle de la Vie » (Père Sylvain Brison)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Souviens-Toi, Seigneur, de ton Alliance, et n'oublie pas plus longtemps les pauvres de ton Peuple : lève-toi, Seigneur, défends ta Cause, n'oublie pas le cri de ceux qui Te cherchent »


Prière d’Ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Dieu Eternel et Tout-Puissant, Toi que nous pouvons déjà appeler notre Père, fais grandir en nos cœurs l'esprit filial, afin que nous soyons capables d'entrer un jour dans l'héritage qui nous est promis. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles » Ainsi soit-il.


Lectures de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :




Première Lecture du Premier Livre des Rois (1 R 19, 9a.11-13a) de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur »

« En ces jours-là, lorsque le prophète Élie fut arrivé à l’Horeb, la Montagne de Dieu, il entra dans une caverne et y passa la nuit. Le Seigneur dit : « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car Il va passer ». À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ; et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d’une brise légère. Aussitôt qu’il l’entendit, Élie se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne.

Le sens de cette Première Lecture du Premier Livre des Rois (1 R 19, 9a.11-13a) : Sur le chemin de la découverte spirituelle d’Israël, celle du prophète Élie au IXème siècle avant Notre Seigneur Jésus-Christ, représente une étape majeure. Ses prédécesseurs, et en particulier Moïse, avaient compris que Dieu est Tout-Puissant, Celui en qui l'homme peut mettre sa confiance. Élie va découvrir que cette Toute-Puissance n'est pas violence mais douceur et patience.



Psaume 84 (Ps 84, 9ab-10, 11-12, 13-14) de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

R/ Fais-nous voir, Seigneur, ton Amour, et donne-nous ton Salut (cf. Ps 84, 8)

J’écoute : Que dira le Seigneur Dieu ?
Ce qu’Il dit, c’est la Paix pour Son peuple et Ses fidèles.
Son Salut est proche de ceux qui Le craignent,
Et la Gloire habitera notre terre.

Amour et Vérité se rencontrent,
Justice et Paix s’embrassent ;
La Vérité germera de la terre
Et du Ciel se penchera la Justice.

Le Seigneur donnera ses Bienfaits,
Et notre terre donnera son fruit.
La Justice marchera devant Lui,
Et Ses pas traceront le chemin.


Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 9, 1-5) de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Pour les Juifs, mes frères, je souhaiterais être anathème »

« Frères, c’est la Vérité que je dis dans le Christ, je ne mens pas, ma conscience m’en rend témoignage dans l’Esprit Saint : j’ai dans le cœur une grande tristesse, une douleur incessante. Moi-même, pour les Juifs, mes frères de race, je souhaiterais être anathème, séparé du Christ : ils sont en effet Israélites, ils ont l’adoption, la gloire, les alliances, la législation, le culte, les promesses de Dieu ; ils ont les patriarches, et c’est de leur race que le Christ est né, Lui qui est au-dessus de tout, Dieu béni pour les siècles. Amen ».


Alléluia ! Alléluia !

« J’espère le Seigneur, et j’attends sa Parole » (cf. Ps 129, 5)

Alléluia !


Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Matthieu (Mt 14, 22-33) pour la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :


« Ordonne-moi de venir vers Toi sur les eaux »

« Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à Le précéder sur l’autre rive, pendant qu’Il renverrait les foules. Quand Il les eut renvoyées, Il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, Il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En Le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme ». Pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! C’est Moi ; n’ayez plus peur ! » Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien Toi, ordonne-moi de venir vers Toi sur les eaux ». Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! » Aussitôt, Jésus étendit la Main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant Lui, et ils Lui dirent : « Vraiment, Tu es le Fils de Dieu ! »

Mt-14-22-33-Seigneur-si-c-est-bien-Toi-ordonne-moi-de-venir-vers-Toi-sur-les-eaux.jpg


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Seigneur, Tu as donné ces présents à ton Église pour qu'Elle puisse Te les offrir ; daigne les accueillir favorablement : qu'ils deviennent, par ta Puissance, le Sacrement de notre Salut. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »


Préface de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant, par le Christ, notre Seigneur. Dans le Mystère de sa Pâque, Il a fait une Œuvre merveilleuse, car nous étions esclaves de la mort et du péché, et nous sommes appelés à partager sa Gloire ; nous portons désormais ces Noms glorieux : Nation Sainte, Peuple racheté, Race choisie, Sacerdoce royal ; nous pouvons annoncer au monde les Merveilles que Tu as accomplies, Toi qui nous fais passer des ténèbres à Ton admirable Lumière. C'est pourquoi, avec les anges et tous les Saints, nous proclamons ta Gloire, en chantant (disant) d'une seule voix : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Glorifie le Seigneur, Jérusalem : Il te nourrit de la fleur du froment »

Ou bien :

« Le Pain que je donnerai, dit le Seigneur, c'est ma Chair, pour la Vie du monde »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce temps dit de « déconfinement face au Coronavirus » où les autorités civiles de Macron nous interdisent toujours de recevoir la Sainte Communion sur les lèvres : « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Que cette Communion à ton Sacrement, Seigneur, soit notre délivrance et nous enracine dans ta Vérité. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur ».



Que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.


Vidéo de la « Sainte Messe du Dimanche 9 août 2020 » de la 19ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » célébrée par le Père Ludovic Frère, Recteur du Sanctuaire de Notre-Dame du Laus où se déroulait cette semaine la retraite annuelle de la Communion de Notre-Dame de l’Alliance qui regroupe des femmes et des hommes mariés qui malgré une séparation ou un divorce restent fidèles au Sacrement du Mariage…