Crucifix-sur-coucher-de-soleil.jpg

Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 :


A suivre en direct sur YouTube à partir de 9h00…



V/ Seigneur, ouvre mes lèvres ,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen.


Antienne Invitatoire du Psaume 94 de l’Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la Voix du Seigneur »

Ps 94, 1 : Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre Salut !
Ps 94, 2 : Allons jusqu'à Lui en rendant Grâce, par nos hymnes de fête acclamons-Le !
Ps 94, 3 : Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur, le grand Roi au-dessus de tous les dieux :
Ps 94, 4 : Il tient en main les profondeurs de la terre, et les sommets des montagnes sont à Lui ;
Ps 94, 5 : à Lui la mer, c'est Lui qui l'a faite, et les terres, car Ses mains les ont pétries.
Ps 94, 6 : Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits.
Ps 94, 7 : Oui, Il est notre Dieu ; + nous sommes le peuple qu'Il conduit, le troupeau guidé par Sa main. Aujourd'hui écouterez-vous sa Parole ? +
Ps 94, 8 : « Ne fermez pas votre cœur comme au désert, comme au jour de tentation et de défi,
Ps 94, 9 : où vos pères m'ont tenté et provoqué, et pourtant ils avaient vu mon Exploit.
Ps 94, 10 : « Quarante ans leur génération m'a déçu, + et j'ai dit : ce peuple a le cœur égaré, il n'a pas connu mes Chemins.
Ps 94, 11 : Dans ma colère, j'en ai fait le serment : jamais ils n'entreront dans mon Repos. »

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


L’Hymne du Comte Patrice de La Tour du Pin « Dites-nous d’où souffle le vent » pour l’Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême


Chant des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

R/ - Que vive mon âme à Te louer !
Tu as posé une lampe,
Une lumière sur ma route,
Ta Parole Seigneur (bis)

1 - Heureux ceux qui marchent
Dans tes Voies, Seigneur !
De tout mon cœur je veux garder ta Parole,
Ne me délaisse pas, Dieu de ma joie !

2 - Heureux ceux qui veulent faire ta Volonté,
Je cours sans peur sur la voie de tes Préceptes
Et mes lèvres publient ta Vérité.

3 - Heureux ceux qui suivent tes Commandements !
Oui, plus que l’or, que l’or fin j’aime ta Loi,
Plus douce que le miel, est ta Promesse


Psaume 100 (Ps 100, 1-8) de l’Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Ce qui plaît à mon Père, dit le Seigneur, je le fais toujours »

Ps 100, 1 : Je chanterai justice et bonté : * à Toi mes hymnes, Seigneur !
Ps 100, 2 : J'irai par le chemin le plus parfait ; * quand viendras-Tu jusqu'à moi ? Je marcherai d'un cœur parfait avec ceux de ma maison ; *
Ps 100, 3 : Je n'aurai pas même un regard pour les pratiques démoniaques. Je haïrai l'action du traître qui n'aura sur moi nulle prise ; *
Ps 100, 4 : Loin de moi, le cœur tortueux ! Le méchant, je ne veux pas le connaître.
Ps 100, 5 : Qui dénigre en secret son prochain, je le réduirai au silence ; * le regard hautain, le cœur ambitieux, je ne peux les tolérer.
Ps 100, 6 : Mes yeux distinguent les hommes sûrs du pays : ils siègeront à mes côtés ; * qui se conduira parfaitement celui-là me servira.
Ps 100, 7 : Pas de siège, parmi ceux de ma maison, pour qui se livre à la fraude ; * impossible à qui profère le mensonge de tenir sous mon regard.
Ps 100, 8 : Chaque matin, je réduirai au silence tous les coupables du pays, * pour extirper de la ville du Seigneur tous les auteurs de crimes.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Cantique d'Azarias (Dn 3, 26-27, 29, 34-41) de l’Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Reçois nos cœurs brisés, nos esprits humiliés ; que cette offrande trouve grâce devant Toi »

Dn 3, 26 : Béni sois-Tu, Seigneur, Dieu de nos pères, loué soit ton Nom, glorifié pour les siècles !
Dn 3, 27 : Oui, Tu es juste pour nous avoir ainsi traités.
Dn 3, 29 : Car nous avons péché ; + quand nous T'avons quitté, nous avons fait le mal : en tout, nous avons failli.
Dn 3, 34 : À cause de ton Nom, ne nous quitte pas pour toujours * et ne romps pas ton Alliance.
Dn 3, 35 : Ne nous retire pas ton Amour, + à cause d'Abraham, ton ami, d'Isaac, ton serviteur, * et d'Israël que Tu as consacré.
Dn 3, 36 : Tu as dit que Tu rendrais leur descendance aussi nombreuse que les astres du ciel, * que le sable au rivage des mers.
Dn 3, 37 : Et nous voici, Seigneur, le moins nombreux de tous les peuples, * humiliés aujourd'hui sur toute la terre, à cause de nos fautes.
Dn 3, 38 : Il n'est plus, en ce temps, ni prince ni chef ni prophète, + plus d'oblation ni d'holocauste ni d'encens, * plus de lieu où T'offrir nos prémices pour obtenir ton Amour.
Dn 3, 39 : Mais, nos cœurs brisés, nos esprits humiliés, reçois-les, * comme un holocauste de béliers, de taureaux, d'agneaux gras par milliers.
Dn 3, 40 : Que notre sacrifice, en ce jour, trouve grâce devant Toi, * car il n'est pas de honte pour qui espère en Toi.
Dn 3, 41 : Et maintenant, de tout cœur, nous Te suivons, nous Te craignons et nous cherchons ta Face.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Psaume 143 (Ps 143, 1-10) de l’Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Béni soit le Seigneur, mon Rocher ! »

Ps 143, 01 : Béni soit le Seigneur, mon Rocher ! + Il exerce mes mains pour le combat, * Il m’entraîne à la bataille.
Ps 143, 02 : Il est mon allié, ma forteresse, ma citadelle, Celui qui me libère ; Il est le bouclier qui m’abrite, Il me donne pouvoir sur mon peuple.
Ps 143, 03 : Qu’est-ce que l’homme, pour que Tu le connaisses, Seigneur, * le fils d’un homme, pour que Tu comptes avec lui ?
Ps 143, 04 : L’homme est semblable à un souffle, ses jours sont une ombre qui passe.
Ps 143, 05 : Seigneur, incline les cieux et descends ; touche les montagnes : qu’elles brûlent !
Ps 143, 06 : Décoche des éclairs de tous côtés, tire des flèches et répands la terreur.
Ps 143, 07 : Des hauteurs, tends-moi la main, délivre-moi, * sauve-moi du gouffre des eaux, de l’emprise d’un peuple étranger :
Ps 143, 08 : Il dit des paroles mensongères, sa main est une main parjure.
Ps 143, 09 : Pour Toi, je chanterai un chant nouveau, pour Toi, je jouerai sur la harpe à dix cordes,
Ps 143, 10 : Pour Toi qui donnes aux rois la victoire et sauves de l’épée meurtrière David, ton serviteur.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


La Parole de Dieu (Jl 2, 12-13) de l’Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :
« Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car Il est Tendre et Miséricordieux, lent à la colère et plein d’Amour, renonçant au châtiment. »


R/ Guéris-moi, Dieu très Saint,* car j’ai péché contre Toi.
V/ Prends pitié de moi, relève-moi. * Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


Antienne du Cantique de Zacharie (Lc 1, 68-79) des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Celui qui m’a guéri m’a dit de prendre mon brancard et de marcher »

Lc 1, 68 : Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, qui visite et rachète Son peuple.
Lc 1, 69 : Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, Son serviteur,
Lc 1, 70 : Comme Il l'avait dit par la bouche des Saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens :
Lc 1, 71 : Salut qui nous arrache à l'ennemi, à la main de tous nos oppresseurs,
Lc 1, 72 : Amour qu’Il montre envers nos pères, mémoire de son Alliance sainte,
Lc 1, 73 : Serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte,
Lc 1, 74 : Afin que, délivrés de la main des ennemis, +
Lc 1, 75 : Nous Le servions dans la justice et la sainteté, en sa Présence, tout au long de nos jours.
Lc 1, 76 : Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut : * tu marcheras devant, à la Face du Seigneur, et tu prépareras Ses chemins
Lc 1, 77 : Pour donner à Son peuple de connaître le Salut par la rémission de ses péchés,
Lc 1, 78 : Grâce à la Tendresse, à l’Amour de notre Dieu, quand nous visite l'astre d'en haut,
Lc 1, 79 : Pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l'ombre de la mort, * pour conduire nos pas au chemin de la paix.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Prière d’Intercession de l’Office des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

R/ Entends le cri des hommes monter vers Toi, Seigneur

- Écoute ceux qui souffrent dans leur corps ou leur esprit, ceux qui ont perdu toute espérance. R/
- Soutiens ceux qui partagent la détresse de leurs frères et s’efforcent de servir. R/
- Regarde ceux qui luttent pour le respect et les droits du pauvre. R/
- Travaille avec les artisans de paix qui préparent la venue de ton Règne. R/


Notre Père


Oraison des Laudes du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Donne à Tes fidèles, Seigneur, en ce temps de pénitence, une vraie générosité à Te servir : qu’ils se disposent ainsi à recevoir dans un cœur purifié l’annonce du Mystère Pascal et à transmettre au monde la joyeuse Nouvelle du Salut. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »


Prière de Mgr Dominique Rey face à l’épidémie du Covid-19 : « Mère de la divine Grâce, en ce temps d’épidémie, nous sollicitons votre Intercession »

Monseigneur-Dominique-Rey.jpg

« Sainte Messe » du Mardi 24 mars 2020 prêchée par Don Romain Farque (c. s. m.) :


A suivre en direct sur YouTube à partir de 11h00…



L’Eau Baptismale semble ruisseler dans notre Assemblée, tant elle est abondamment évoquée au long de la Messe, de l'antienne d'ouverture à celle de la Communion. Dans la première Lecture, nous voyons l’eau jaillir du Temple comme un fleuve pour féconder la vallée et, dans l'Évangile, Jésus guérit le paralytique venu chercher la guérison à la piscine de Bethzatha. L’Eau du Baptême est une Eau qui guérit du péché et libère, mais Elle est surtout le Fleuve impétueux, jailli du Côté du Christ, qui engendre la Vie éternelle.


Antienne d'ouverture de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Vous tous qui avez soif, venez, voici de l'eau ! dit le Seigneur. Même si vous n'avez pas d'argent, venez et buvez avec joie »


Prière d'ouverture de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :
« Donne à Tes fidèles, Seigneur, en ce temps de pénitence, une vraie générosité à Te servir: qu'ils se disposent ainsi à recevoir dans un cœur purifié l'annonce du Mystère Pascal, et à transmettre au monde la joyeuse Nouvelle du Salut. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »


Lectures de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :


Lecture du Livre du prophète Ézékiel (Ez 47, 1-9.12) de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« J’ai vu l’eau qui jaillissait du Temple : tous ceux qu’elle touchait furent sauvés »

« En ces jours-là, au cours d’une vision reçue du Seigneur, l’homme me fit revenir à l’entrée de la Maison, et voici : sous le seuil de la Maison, de l’eau jaillissait vers l’orient, puisque la façade de la Maison était du côté de l’orient. L’eau descendait de dessous le côté droit de la Maison, au sud de l’autel. L’homme me fit sortir par la porte du nord et me fit faire le tour par l’extérieur, jusqu’à la porte qui fait face à l’orient, et là encore l’eau coulait du côté droit. L’homme s’éloigna vers l’orient, un cordeau à la main, et il mesura une distance de mille coudées ; alors il me fit traverser l’eau : j’en avais jusqu’aux chevilles. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau : j’en avais jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser : j’en avais jusqu’aux reins. Il en mesura encore mille : c’était un torrent que je ne pouvais traverser ; l’eau avait grossi, il aurait fallu nager : c’était un torrent infranchissable. Alors il me dit : « As-tu vu, fils d’homme ? » Puis il me ramena au bord du torrent. Quand il m’eut ramené, voici qu’il y avait au bord du torrent, de chaque côté, des arbres en grand nombre. Il me dit : « Cette eau coule vers la région de l’orient, elle descend dans la vallée du Jourdain, et se déverse dans la mer Morte, dont elle assainit les eaux. En tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner. Le poisson sera très abondant, car cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre, et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent. Au bord du torrent, sur les deux rives, toutes sortes d’arbres fruitiers pousseront ; leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne manqueront pas. Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux, car cette eau vient du sanctuaire. Les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède. »


Psaume 45 (Ps 45, 2-3, 5-6, 8-9a.10a) de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

R/ « Il est avec nous, le Dieu de l’univers ; Citadelle pour nous, le Dieu de Jacob ! » (cf. Ps 45, 8)

Dieu est pour nous refuge et force,
Secours dans la détresse, toujours offert.
Nous serons sans crainte si la terre est secouée,
Si les montagnes s’effondrent au creux de la mer.

Le Fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu,
La plus sainte des demeures du Très-Haut.
Dieu s’y tient : elle est inébranlable ;
Quand renaît le matin, Dieu la secourt.

Il est avec nous, le Seigneur de l’univers ;
Citadelle pour nous, le Dieu de Jacob !
Venez et voyez les actes du Seigneur,
Il détruit la guerre jusqu’au bout du monde.


Gloire et Louange à Toi, Seigneur Jésus !

« Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu ; rends- moi la joie d’être sauvé » (Ps 50, 12a.14a)

Gloire et Louange à Toi, Seigneur Jésus !


Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Jean (Jn 5, 1-16) de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

« Aussitôt l’homme fut guéri, il prit son brancard et il marchait » (cf. Jn 5, 9a)

« À l’occasion d’une fête juive, Jésus monta à Jérusalem. Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades, sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents. Il y avait là un homme qui était malade depuis trente-huit ans. Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? » Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. » Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. » Et aussitôt l’homme fut guéri. Il prit son brancard : il marchait ! Or, ce jour-là était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à cet homme que Jésus avait remis sur pied : « C’est le sabbat ! Il ne t’est pas permis de porter ton brancard. » Il leur répliqua : « Celui qui m’a guéri, c’est lui qui m’a dit : « Prends ton brancard, et marche ! » Ils l’interrogèrent : « Quel est l’homme qui t’a dit : « Prends ton brancard, et marche ? » Mais celui qui avait été rétabli ne savait pas qui c’était ; en effet, Jésus s’était éloigné, car il y avait foule à cet endroit. Plus tard, Jésus le retrouve dans le Temple et lui dit : « Te voilà guéri. Ne pèche plus, il pourrait t’arriver quelque chose de pire. » L’homme partit annoncer aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri. Et ceux-ci persécutaient Jésus parce qu’Il avait fait cela le jour du sabbat ».


Prière sur les Offrandes de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :
« Nous Te présentons, Seigneur, des biens que Toi-même nous as donnés : qu'ils Te disent notre reconnaissance devant tout ce que ta Création nous propose pour assurer notre vie sur la terre ; qu'ils deviennent aussi le remède qui nous guérira et nous fera vivre éternellement. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »


Chant de l’Offertoire de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus pour la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :

1. Moi si j'avais commis tous les crimes possibles,
Je garderais toujours la même confiance,
Car je sais bien que cette multitude d'offenses
N'est qu'une goutte d'eau dans un brasier ardent. (bis)

2. Oui, j'ai besoin d'un Cœur, tout brûlant de tendresse
Qui reste mon appui, et sans aucun retour,
Qui aime tout en moi, et même ma faiblesse,
Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour. (bis)

Communion-hostie.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :
« Mon Berger, c'est le Seigneur : je ne manque de rien ; sur de frais pâturages, Il me laisse reposer. Il me mène auprès des eaux tranquilles et me fait revivre. »

Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce Temps de Carême « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.

Prière après la Sainte Communion de la Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 de la quatrième semaine de Carême :
« Purifie nos esprits, Seigneur : que tes Mystères les renouvellent ; fais que même nos corps y trouvent des forces pour aujourd'hui et pour l'éternité. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi, dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »


Prière de Mgr Dominique Rey face à l’épidémie du Covid-19 : « Mère de la divine Grâce, en ce temps d’épidémie, nous sollicitons votre Intercession »


Voir la Vidéo du Message des Évêques de France aux Catholiques « Illuminons l'Annonciation » pour la Sainte Fête de l’Annonciation de Notre Seigneur Jésus-Christ à la Très Sainte Vierge Marie du mercredi 25 mars 2020


Annonciation.jpg

Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020 pour l'Annonciation :


A suivre en direct sur YouTube à partir de 18h30…



V/ Dieu, viens à mon aide ,
R/ Seigneur, à notre secours.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen.


L’Hymne du Comte Patrice de La Tour du Pin « Ô Père des siècles du monde » pour l’Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation de Notre Seigneur Jésus-Christ à la Très Sainte Vierge Marie.


Le Chant de l’« Ave Maria de Lourdes » pour l’Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation de Notre Seigneur Jésus-Christ à la Très Sainte Vierge Marie :

Refrain : Ave, Ave, Ave Maria ! (bis)

1. Les Saints et les anges, en chœur glorieux
Chantent Vos louanges, Ô Reine des Cieux.
2. Ô Vierge Marie, à ce Nom si doux,
Mon âme ravie chante à Vos genoux.
6. Écoutez, Ô Mère, qui nous aimez tant,
Cette humble prière que font Vos enfants.


Psaume 112 (Ps 112, 1-9) des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie :

« Un rameau sortira de la racine de Jessé, sur lui reposera l'Esprit du Seigneur »

Ps 112, 1 : Louez, serviteurs du Seigneur, louez le Nom du Seigneur !
Ps 112, 2 : Béni soit le Nom du Seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles !
Ps 112, 3 : Du levant au couchant du soleil, loué soit le Nom du Seigneur !
Ps 112, 4 : Le Seigneur domine tous les peuples, sa Gloire domine les cieux.
Ps 112, 5 : Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ? Lui, Il siège là-haut.
Ps 112, 6 : Mais Il abaisse son regard vers le ciel et vers la terre.
Ps 112, 7 : De la poussière Il relève le faible, Il retire le pauvre de la cendre
Ps 112, 8 : pour qu'il siège parmi les princes, parmi les princes de son Peuple.
Ps 112, 9 : Il installe en sa maison la femme stérile, heureuse mère au milieu de ses fils.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Psaume 147 (Ps 147, 12-20) des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie :

« Le Seigneur lui donnera le trône de David et son règne n'aura pas de fin »

Ps 147, 12 : Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Ps 147, 13 : Il a consolidé les barres de tes portes, dans tes murs Il a béni tes enfants ;
Ps 147, 14 : Il fait régner la paix à tes frontières, et d’un pain de froment te rassasie.
Ps 147, 15 : Il envoie sa Parole sur la terre : rapide, son Verbe la parcourt.
Ps 147, 16 : Il étale une toison de neige, Il sème une poussière de givre.
Ps 147, 17 : Il jette à poignées des glaçons ; devant ce froid, qui pourrait tenir ?
Ps 147, 18 : Il envoie sa Parole : survient le dégel ; Il répand son Souffle : les eaux coulent.
Ps 147, 19 : Il révèle sa Parole à Jacob, ses Volontés et ses Lois à Israël.
Ps 147, 20 : Pas un peuple qu’Il ait ainsi traité ; nul autre n’a connu ses Volontés.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Cantique de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens (Ph 2, 6-11) des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie :

« Aujourd'hui le Verbe éternel, né du Père avant les siècles, s'est anéanti pour nous »

Ph 2, 06 : Le Christ Jésus, + ayant la condition de Dieu, * ne retint pas jalousement le rang qui L'égalait à Dieu.
Ph 2, 07 : Mais Il s'est anéanti, * prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes, + reconnu homme à son aspect, *
Ph 2, 08 : Il s'est abaissé, devenant obéissant jusqu'à la mort, * et la Mort de la Croix.
Ph 2, 09 : C'est pourquoi Dieu L'a exalté : * Il L'a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom,
Ph 2, 10 : Afin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse * au ciel, sur terre et aux enfers,
Ph 2, 11 : Et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » * à la Gloire de Dieu le Père.


La Parole de Dieu (1 Jn 1, 1-2) de l’Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie :

« Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons contemplé de nos yeux, ce que nous avons vu et que nos mains ont touché, c’est le Verbe, la Parole de la Vie. Oui, la Vie s’est manifestée, nous L’avons contemplée, et nous portons témoignage : nous vous annonçons cette Vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous. »


R/ Le Verbe s'est fait chair, * Il a habité parmi nous.
V/ Il était au commencement auprès de Dieu. *
V/ Nous avons vu sa Gloire. *
V/ C'est Lui le Fils unique, plein de Grâce et de Vérité. R/


Cantique de Marie « Magnificat » (Lc 1, 47-55) de l’Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie :

« L'Esprit Saint viendra sur toi : Il te couvrira de son ombre »

Lc, 47 : Mon âme exalte le Seigneur , exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Lc, 48 : Il s'est penché sur Son humble servante ; désormais, tous les âges me diront Bienheureuse.
Lc, 49 : Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son Nom !
Lc, 50 : Son Amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui Le craignent ;
Lc, 51 : Déployant la force de Son bras, Il disperse les superbes.
Lc, 52 : Il renverse les puissants de leurs trônes, Il élève les humbles.
Lc, 53 : Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Lc, 54 : Il relève Israël, son serviteur, Il se souvient de son Amour,
Lc, 55 : De la Promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Prière d’Intercession de l’Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie :

Père éternel, aujourd'hui, à la voix de l'ange, Tu fais lever une aurore sur le monde :
R/ Dieu vivant, donne-nous la Vie !

- Tu choisis la Vierge Marie pour être la Mère du Sauveur, regarde avec Amour ceux qui attendent leur délivrance.
- Par la voix de Gabriel, Tu annonces à Marie la joie et la paix ; accorde-nous de reconnaître en son Fils Celui qui comblera l'espérance des hommes.
- Marie accueille ta Parole, ton Esprit La couvre de son ombre, et le Verbe habite parmi nous : prépare nos cœurs à Le recevoir.
- Tu élèves les humbles et Tu combles de biens les affamés ; nous Te prions pour les plus petits et les plus méprisés d'entre nous, pour ceux qui ont faim, et ceux qui vont mourir.
- À Toi, rien n'est impossible, seul Tu fais des merveilles, rends-nous la Vie au dernier jour.


Notre Père


L’Oraison de l’Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie :

« Seigneur, Tu as voulu que ton Verbe prît chair dans le sein de la Vierge Marie ; puisque nous reconnaissons en Lui notre Rédempteur, à la fois homme et Dieu, accorde-nous d'être participants de sa Nature divine. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi, dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »



Prière de Mgr Dominique Rey face à l’épidémie du Covid-19 que nous pouvons réciter à la fin de cet Office des 1ère Vêpres du Mardi 24 mars 2020, la veille de la Solennité de l'Annonciation du Seigneur à la Très Sainte Vierge Marie« Mère de la divine Grâce, en ce temps d’épidémie, nous sollicitons votre Intercession » ou/et, selon votre diocèse, la Prière de Mgr Michel Aupetit « Saint Joseph, daigne implorer pour nous la Miséricorde de Dieu en ce temps d’épidémie que nous connaissons » ou la Prière du Diocèse d’Annecy de Laure Pipien-Yout « Notre Dame de la Bénite Fontaine, comme nos ancêtres face aux épidémies de jadis, nous Te prions », la Prière de Mgr Roland Minnerath contre la propagation du virus covid-19 « Notre Dame de Bon Espoir, nous nous tournons vers Vous pour qu’en ces temps d’épidémie et d’inquiétude nous partagions notre espérance avec nos prochains qui sont dans l’angoisse », la Prière de Mgr Marc Stenger du diocèse de Troyes pour la cessation de l'épidémie de coronavirus « Dieu Notre Père, devant l’épidémie qui secoue notre monde, nous recourons à Toi »

Fete-de-l-Annonciation-du-25-mars-2020.jpg

Voir la Vidéo du Message des Évêques de France aux Catholiques « Illuminons l'Annonciation » pour la Sainte Fête de l’Annonciation de Notre Seigneur Jésus-Christ à la Très Sainte Vierge Marie du mercredi 25 mars 2020


Pretres-Fayence-2020.jpg

Lors de l’épidémie du Coronavirus, les Prêtres de la Communauté Saint-Martin des 9 Paroisses Catholiques du Pays de Fayence ont célébrés les Messes suivantes en direct sur YouTube :
- La « Sainte Messe du Dimanche 15 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Mardi 17 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Mercredi 18 mars 2020 »
- La « Sainte Fête de Saint Joseph » du 19 mars 2020
- La « Sainte Messe du Vendredi 20 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Samedi 21 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Dimanche 22 mars 2020 », dit « Dimanche de Lætare »
- La « Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 »
- La « Sainte Fête de l’Annonciation » du 25 mars 2020
- La « Sainte Messe du Jeudi 26 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Vendredi 27 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Samedi 28 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Dimanche 29 mars 2020 »
- …