Joseph-25-cotignac.jpg

« Sainte Messe pour la Solennité de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :


« Le culte de Saint Joseph est né de la tendresse dont le Moyen Âge a entouré la Vierge Mère et l'Enfant Jésus. Si la Fête de l'époux de Marie et du père nourricier de Jésus (xv siècle) tombe en Carême, c'est pour un motif fortuit. En certaines régions, elle est célébrée au Temps de Noël. La mission de Saint Joseph près de Jésus et de Marie est exposée avec clarté dans la Préface de la Messe : Joseph est l'« homme juste » (Mt 1, 19), époux de la Vierge Marie, « le serviteur fidèle et prudent », gardien de la Sainte Famille, « il veilla comme un père » sur Jésus. La prière initiale résume avec profondeur le Mystère contenu dans ces diverses activités : « À l'aube des temps nouveaux, Tu as confié à saint Joseph la garde des Mystères du Salut » (Prière d'ouverture). Or le Seigneur a voulu que Saint Joseph continue à remplir dans l'Église, qui est le Corps du Christ, la tâche qu'il a assumée, en se consacrant « tout entier au service du Fils de Dieu » (Prière sur les offrandes). De même que Marie, Mère de Jésus, est la Mère de l'Église, de même Joseph, gardien de Jésus, est le Protecteur de l'Église. C'est pourquoi nous demandons que celle-ci, dont la tâche est de faire entrer tous les hommes dans la plénitude du Mystère de l'Incarnation soit « toujours soutenue par la prière de Saint Joseph » (Prière d'ouverture). »

Joseph-songe.jpg

« Joseph est l'époux discret de la Vierge Marie. On sait très peu de chose sur lui dans les Évangiles, si ce n'est qu'il est un homme juste. Sa conduite est guidée par des songes dans lesquels l'ange du Seigneur l'invite à ne pas répudier Marie, à emmener sa famille en Égypte pour fuir le massacre des saints Innocents, à revenir à Nazareth, … ».


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

« Célébrons dans la joie la Fête de Saint Joseph, le serviteur fidèle et avisé que le Seigneur a établi sur sa Famille ».


Prière d’Ouverture de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

« Dieu Tout-Puissant, à l'aube des temps nouveaux Tu as confié à Saint Joseph la garde des Mystères du Salut ; accorde maintenant à ton Église, toujours soutenue par sa prière, de veiller sur leur achèvement. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec Toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles ». Ainsi soit-il.


Lectures de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :


Première Lecture du Deuxième Livre de Samuel (2 S 7, 4-5a.12-14a.16) de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

« Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père »

« Cette nuit-là, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Nathan : « Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle le Seigneur : Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi, et je rendrai stable sa royauté. C’est lui qui bâtira une maison pour mon nom, et je rendrai stable pour toujours son trône royal. Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils. Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours. »


Psaume 88 (2-3, 4-5, 27.29) de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

R/ Sa dynastie, sans fin subsistera ! (cf. Ps 88, 37a)

L’Amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
Ta fidélité, je l'annonce d'âge en âge.
Je le dis : C'est un amour bâti pour toujours ;
Ta fidélité est plus stable que les cieux.

« Avec mon élu, j'ai fait une alliance,
J’ai juré à David, mon serviteur :
J'établirai ta dynastie pour toujours,
Je te bâtis un trône pour la suite des âges.

« Il me dira : Tu es mon Père,
Mon Dieu, mon roc et mon salut !
Sans fin je lui garderai mon amour,
Mon alliance avec lui sera fidèle.


Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 4, 13.16-18.22) de la Sainte Messe de la Solennité de Saint Joseph du 19 mars 2021 :

« Espérant contre toute espérance, il a cru » (Rm 4, 13.16-18.22)

« Frères, ce n’est pas en vertu de la Loi que la promesse de recevoir le monde en héritage a été faite à Abraham et à sa descendance, mais en vertu de la justice obtenue par la foi. Voilà pourquoi on devient héritier par la foi : c’est une grâce, et la promesse demeure ferme pour tous les descendants d’Abraham, non pour ceux qui se rattachent à la Loi seulement, mais pour ceux qui se rattachent aussi à la foi d’Abraham, lui qui est notre père à tous. C’est bien ce qui est écrit : J’ai fait de toi le père d’un grand nombre de nations. Il est notre père devant Dieu en qui il a cru, Dieu qui donne la vie aux morts et qui appelle à l’existence ce qui n’existe pas. Espérant contre toute espérance, il a cru ; ainsi est-il devenu le père d’un grand nombre de nations, selon cette parole : Telle sera la descendance que tu auras ! Et voilà pourquoi il lui fut accordé d’être juste. »


Gloire à Toi, Seigneur, Fils du Dieu vivant !
« Heureux les habitants de ta Maison, Seigneur : ils pourront Te chanter encore ! » (cf. Ps 83, 5)
Gloire à Toi, Seigneur, Fils du Dieu vivant !

Joseph-24.jpg

Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Matthieu (Mt 1, 16.18-21.24a) de la Sainte Messe de la Solennité de Saint Joseph du 19 mars 2021 :

« En ce temps-là, Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ. Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit. »

Joseph-songe.jpg

Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

« Fais que nous puissions, Seigneur, nous présenter au service de ton Autel avec un cœur sans partage, à l'exemple de Saint Joseph qui s'est consacré tout entier à servir Ton propre Fils né de la Vierge Marie. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec Toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »


Préface de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père Très Saint, Dieu Eternel et Tout-Puissant. En fêtant Saint Joseph, c'est Toi que nous exaltons, Toi que nous bénissons. Car il fut l'homme juste que Tu donnas comme époux à la Vierge Marie, la Mère de Dieu ; il fut le serviteur fidèle et prudent a qui Tu confias la Sainte Famille ; il veilla comme un père sur ton Fils unique conçu par la Puissance du Saint-Esprit, Jésus Christ Notre Seigneur. C'est pourquoi avec les anges et tous les Saints, nous proclamons ta Gloire en chantant (disant) d'une seule voix : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

« Bon serviteur, dans les petites choses tu t'es montré fidèle, Je t'en confierai de plus grandes, dit le Seigneur ; entre dans la joie de ton Maître ».


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce temps dit de « déconfinement face au Coronavirus » où les autorités civiles de Macron nous interdisent toujours de recevoir la Sainte Communion sur les lèvres : « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 :

« Par cette Nourriture reçue à ton Autel, Seigneur, Tu as rassasié Ta famille, heureuse de fêter Saint Joseph ; garde-la toujours sous ta Protection et veille sur les Dons que Tu lui as faits. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur ».


Et que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.



Vidéo de la « Sainte Messe solennelle de Saint Joseph » du 19 mars 2021 célébrée et prêchée par Mgr Patrick Chauvet, Recteur-archiprêtre de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, en l'église Saint-Germain l'Auxerrois, qui reprend à la fin de son Homélie la Prière à Saint Joseph du Pape François « Salut, gardien du Rédempteur, époux de la Vierge Marie » dans sa Lettre Apostolique « Patris Corde » :