Le Sermon du Premier Dimanche de Carême pour savoir « Comment résister au Diable ? » de Monsieur l’Abbé François-Marie Chautard :



Mes biens chers frères,
L'Évangile de la Tentation placé au commencement du Carême nous rappelle que Notre Seigneur a dû combattre le Démon dans sa Sainte Quarantaine au désert et par le fait même, l'Église nous avertit de l'existence, de la persistance, de la nécessité de ce combat surtout pendant le Carême et peut-être que nous avons déjà expérimenté cette réalité depuis Mercredi dernier, nous avons pris des résolutions et immédiatement l'ennemi a voulu nous les faire abandonner.

C’est l'occasion donc de nous interroger sur la manière de combattre ces tentations, combattre le Démon, résister à la tentation du Démon car celui-ci a plusieurs tactiques. Donnons en trois ce matin :
Il veut d'abord se faire écouter comme la tentation d'Ève le montre aisément, et puis quand il a ferré une proie, il ne la laisse pas respirer, reprendre son souffle comme le montre l'épisode de Saint-Pierre au soir du Jeudi Saint.
Il a également pour ruse de troubler, d’ôter la paix afin de mieux s'abattre sur sa victime, et tout d'abord, première tactique que l'on peut souligner, il veut se faire entendre. C’est un Tentateur mais pour tenter il faut bien qu'il soit entendu, il doit donc faire une brèche dans l'âme afin d'y distiller le poison de sa tentation, et là on le constate dans la toute première tentation de l'humanité lorsque le serpent s'approcha d'Ève. Il lui posa une question : est-ce que Dieu aurait dit vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin ? Quel fut le tort d'Ève, ce fut de répondre à cette question, d'écouter cette question, de laisser la tentation entrer par son oreille et atteindre son cœur. Une fois qu'elle a répondu à la question, Satan alors se fait plus insistant et tente immédiatement la première femme et celle-ci va tomber.
Voyez, c'est un petit peu la technique du pied dans la porte, Satan ne demande pas de d'entrer complètement, il ne demande pas à l'âme de tomber tout de suite, il lui demande d'entrouvrir la porte et après il compte bien s’y engouffrer, parce que qu'est-ce qui se passe quand on accepte l'idée même de la tentation sans avoir encore accepté le péché.
Même la tentation grandit très vite dans l'âme, on se fait à l'idée, on s'habitue à l'hypothèse de pécher même si l'on n’a pas encore consenti, puis on caresse cette idée et plus on y pense, plus celle-ci hypnotise notre âme, plus elle entre dans notre cœur.

C’est tout particulièrement le cas des tentations contre la chair, si on laisse l'imagination travailler, si on laisse ses pensées s'installer alors la tentation prend de plus en plus de force, de corps, de relief et la passion augmente, la passion petit à petit émousse l'esprit et dans ce cas, notre volonté de résister s'affaiblit, on perd de vue les motifs qui devraient nous conduire à nous échapper bien vite de cette tentation.
Satan est un Séducteur, il veut charmer notre âme, alors il parle, il parle, il parle, il parle à notre âme et celle-ci, comme décontenancé, elle oublie, elle perd de vue les raisons qui, encore une fois, devraient la conduire à résister à la tentation.
Alors c'est le cas des tentations contre la chair, c'est aussi le cas des tentations contre la Foi ou contre la Patience.

Vis-à-vis de ces tentations contre la Foi, plus les motifs de douter d'un article de Foi s'installe dans notre intelligence, plus celle-ci est affaiblie, démunie. Quelle est la réponse à apporter à cette tentation, elle est toute simple, il faut résister tout de suite, c'est ça la difficulté.
Les anciens avaient un adage « principis obsta », résiste dès le principe, mets un obstacle dès le début, sinon c'est beaucoup plus difficile après. Voyez, tant qu'on n’a pas écouté les sirènes, notre cœur est encore libre, il n'est pas envoûté, il faut donc répondre fermement.
Voyez, c'est un peu aussi quand il y a une colère qui sourde, qui gronde et qui risque d'éclater dans notre cœur, plus on laisse cette colère monter, plus il devient difficile d'empêcher qu'elle sorte, il faut donc quand on a un motif d'amertume, l'écarter bien vite, quitte une fois la paix de l'âme revenue, affronter ce motif pour pouvoir régler ce problème.
De même pour les problèmes de la Foi, quand la tentation a disparu, on peut aller s'instruire, questionner, mais il s'agit de réagir immédiatement, fermement dans la tentation.

Un deuxième stratagème du Tentateur consiste à ne pas laisser sa proie reprendre son souffle, on voit ça avec Saint-Pierre le soir du Jeudi Saint ; notre Seigneur a été arrêté, Il est conduit chez le grand prêtre et Saint-Pierre, nous dit l'Évangile, suit Jésus de loin, grâce à Saint Jean, il peut entrer dans la cour du grand prêtre. Seulement, c'est le soir et il a froid et il y a justement un brasier, il s'approche donc du brasier pour se réchauffer et là, vous le savez, une servante lui pose la question : n'es-tu pas un de ses Disciples ?
Et Saint-Pierre cherche à éluder la question : oh je ne sais pas ce que tu veux dire… Notre Saint Pierre n'a pas encore renié Jésus, mais il s'écarte de la Vérité, il a peur, il entre dans le jeu du Diable, alors celui-ci va pousser son avantage, car tant que son ennemi n'est pas complètement tombé, Satan le Démon ne le laisse pas en paix et il revient à la charge.
Une fois que la victime est blessée, le Démon veut éviter qu'elle reprenne des forces, alors il la conduit à pécher une deuxième fois et souvent plus gravement et c'est le cas avec Saint-Pierre. Il a dit ça à la servante, il est sans doute troublé dans son âme, mais rapidement un autre homme s'écrit : mais celui-là était avec Jésus de Nazareth et là, Pierre répond : je ne connais pas cet Homme.
Terrible mensonge de Pierre, il renie Jésus-Christ, il ne se contente pas de nier qu'il est un Disciple ni de Le connaître, voyez le Démon agit ainsi parce que lui ne voit pas le péché de manière isolée, de manière séparée, mais dans une suite qu'il veut logique, chaque péché étant perçu comme une étape vers la damnation et la haine de Dieu.
Satan voit beaucoup plus loin et du côté de l'homme, chaque péché affaiblit davantage sa résistance intérieure, l'homme pêcheur tombe dans le péché comme un homme essoufflé qui a perdu son ressort, qui est prêt à trébucher à la moindre pierre qui roulera sous ses pieds, déjà entraîné par la première chute, et c'est un homme qui a perdu son équilibre intérieur et plus il tombe, plus il est déséquilibré, plus la pente s'accentue, plus la descente s'accélère et moins il est à même de reprendre ses esprits.
Comme le disait un auteur spirituel, il va subir cette loi psychologique qui nous enchaîne à nos actes, maître de notre premier acte, nous sommes les esclaves du second.
Saint-Pierre, le voici donc prisonnier de son premier, de son petit mensonge et qui l'entraîne, le conduit à renier notre Seigneur Jésus-Christ.
Voyez, il y a une logique du péché, le refus souvent du sacrifice conduit ou en tout cas facilite le péché véniel et celui-ci dispose au péché mortel et un premier péché mortel rend beaucoup plus facile au second et il y a ainsi des cascades de péchés, des apostasies qui vont à d'autres apostasies, on lâche la Prière puis on s'autorise à pécher tel péché et puis après on va même plus à la Messe, la conscience aveugle et puis on est de plus en plus faible devant les fautes qui elles, sont de plus en plus graves et répétées.
Ou alors, quand une âme a perdu la Grâce, elle se dit que de toute façon, maintenant perdu pour perdu, ce n'est plus important de résister, elle ira se Confesser et puis elle se relèvera après. Grave erreur, parce que le Démon, il veut conduire l'homme d'une chute à un vice, d'une faute isolée à une habitude de pécher, d'un péché à une chaîne de péché, une chaîne intérieure.

Alors, comment répondre à cette tactique du Diable si nous sommes tombés en quelque faute d'importance : faisons attention à la pente fatale, relevons-nous aussitôt et dans ce cas mettons-nous à genoux devant notre Crucifix, regardons notre Seigneur sur la Croix, disons de tout notre cœur un Acte de Contrition, prions la Sainte Vierge afin de nous relever bien vite avant de ne pas rouler de chute en chute.

Enfin dernière tactique du Diable que nous pouvons évoquer aujourd'hui, c'est la perte de la Paix, il en est de la guerre spirituelle comme de la guerre moderne, voyez dans les conflits certains bombardements n'ont pas pour but de conquérir immédiatement, tout de suite, la terre qui est sous le feu mais d'affaiblir l'adversaire.
Certaines tentations du Diable n'ont pas pour but de nous faire chuter, du moins immédiatement, mais de nous dérouter, de nous faire perdre la paix, le repos intérieur, la paix intérieure, le cœur à cœur avec Jésus-Christ, avec Dieu.
C’est la première enceinte que le Démon veut faire écrouler, alors il y a des tentations lancinantes, où si l'on n'a pas pêché, si on n'a pas consenti, la force de résistance a été un peu ébranlée, on se sent plus faible, la tentation a été repoussée mais elle a laissée des traces et le cœur est inquiet, troublé, il se sent faible, dérouté et si une autre tentation forte vient, alors peut-être que là l'âme va tomber dans une autre faute. Telle âme a résistée à une pique qu'on lui a adressé en plein visage et elle a résistée, elle n'a pas rétorquée avec amertume, mais elle est troublée, elle est finalement agacée, impatientée.
Alors voilà qu'elle a une autre tentation qui arrive et là elle s'écroule, le Démon joue comme un joueur de billard, si on peut dire, il joue à plusieurs bandes. Alors que faut-il faire dans ces cas-là si nous avons été troublés par une tentation sans pour autant avoir succombé ?
Tournons-nous vers Dieu, redoublons d'attention à Dieu, mettons-nous en Présence de Dieu pour refaire cette citadelle intérieure, pour que Dieu vienne nous apporter son Secours.

Demandons en ce Premier Dimanche de Carême, parce que le Temps du Carême est un temps de combat, un temps de combat contre les tentations, un temps de combat contre le Démon, demandons Trois Grâces :
La Promptitude pour rejeter les tentations, surtout celles contre la Foi et la Pureté
Deuxième Grâce à demander : la Contrition dès la première chute pour éviter de retomber, ça va nous relever aussitôt pour ne pas rouler de chute en chute
Et puis troisièmement, la Grâce de nous tourner fidèlement vers Dieu et Notre-Dame quand le souffle de la tentation s'est fait plus violent et nous a ébranlé dans notre stabilité intérieure.
Demandons cela à notre Seigneur, notre grand Modèle de ce Carême et à la Vierge Marie.
Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit

Ainsi soit-il.

Careme-desert.jpg

Voir également en ce Premier Dimanche du Carême :
- La « Sainte Messe du Premier Dimanche de Carême » (Vidéo + Textes Liturgiques)
- La Prière pour le Premier Dimanche de Carême du R. P. Leonard Goffiné « Seigneur Jésus, qui avez passé Quarante Jours dans le désert sans boire ni manger »
- La Prière du 1er Dimanche du Carême du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon « Souverain Seigneur, qui avez institué ces jours annuels de jeune et d'abstinence »
- La Prière de Dom Emmanuel André pour le 1er Dimanche du Carême « Seigneur Jésus, attirez-nous avec Vous dans le désert »
- La Prière pour ne pas succomber aux tentations « Ô Seigneur Jésus, soutenez-moi dans mes tentations, fortifiez-moi et je serai invincible » d’Adolphe Baudon de Mony
- Les Prières et Résolutions pour la Première Semaine du Carême de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Seigneur, ne permettez jamais que je succombe à aucune tentation »
- L'Homélie pour le 1er Dimanche de Carême « Quelques conseils pour bien pratiquer le Carême » de Monseigneur Marcel Lefebvre
- Le Sermon du Premier Dimanche de Carême sur « Satan et la Pénitence » de Monsieur l’Abbé Denis Puga
- Le Sermon « Si vous ne faites pas Pénitence vous périrez tous » de Monsieur l’Abbé Denis Puga
- Le Sermon du 1er Dimanche du Carême sur « L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ » de Monsieur l’Abbé Gabriel Billecocq
- Le Sermon du 1er Dimanche du Carême sur « Une Intention et Trois Résolutions de Carême » de Monsieur l’Abbé Michel Frament
- Le Sermon du Premier Dimanche de Carême « Deux résolutions pour un bon Carême » de Monsieur l’Abbé Michel Frament
- Le Sermon du Premier Dimanche de Carême pour savoir « Comment résister au Diable ? » de Monsieur l’Abbé François-Marie Chautard



Careme.jpg

Voir successivement pour un Saint Carême :
- La Prière du Mercredi des Cendres « Accordez, Seigneur, à Vos fidèles, d’entreprendre avec la piété convenable, la pratique de ces Jeûnes vénérables et solennels »
- La Prière du Jeudi après les Cendres « Ô Dieu, que le péché offense et que la Pénitence apaise »
- La Prière du Vendredi après les Cendres « Favorisez dans Votre bonté, Seigneur, nous Vous en supplions, les Jeûnes dont nous avons commencé le cours »
- La Prière du Samedi après les Cendres « Écoutez favorablement, Seigneur, nos supplications et accordez-nous de célébrer avec soumission et dévotion ce Jeûne solennel »
- La Prière du Premier Dimanche de Carême « Ô Dieu, qui purifiez chaque année votre Église par l’observation du Carême »
- La Prière du Lundi de la Première Semaine de Carême « Convertissez-nous, ô Dieu, notre Sauveur »
- La Prière du Mardi de la Première Semaine de Carême « Regardez favorablement Votre famille, Seigneur »
- La Prière du Mercredi des Quatre-Temps du Carême « Nous Vous en supplions, Seigneur »
- La Prière du Jeudi de la Première Semaine de Carême « Regardez, dans Votre bienveillance, Seigneur, la dévotion de Votre peuple »
- La Prière du Vendredi des Quatre-Temps du Carême « Soyez, Seigneur, propice à votre Peuple »
- Les Sept Prières du Samedi des Quatre-Temps du Carême « Nous Vous en supplions, Seigneur, exaucez dans Votre clémence les Prières de Votre peuple »
- La Prière du Deuxième Dimanche de Carême « Ô Dieu, qui voyez que nous n’avons de nous-mêmes aucune force »
- La Prière du Lundi de la Deuxième Semaine de Carême « Daignez faire, ô Dieu Tout-Puissant, que Vos fidèles jeûnent aussi du péché »
- La Prière du Mardi de la Deuxième Semaine de Carême « Nous Vous supplions, Seigneur, de continuer à nous assister avec Bonté, dans l’observation de ce Saint Jeûne »
- La Prière du Mercredi de la Deuxième Semaine de Carême « Nous Vous en supplions, Seigneur, regardez favorablement Votre peuple »
- La Prière du Jeudi de la Deuxième Semaine de Carême « Daignez, Seigneur, nous accorder le Secours de votre Grâce »
- La Prière du Vendredi de la Deuxième Semaine de Carême « Faites, ô Dieu Tout-Puissant, que purifiés par ce Jeûne sacré, nous parvenions avec un cœur sincère aux Saintes Solennités qui approchent »
- La Prière du Samedi de la Deuxième Semaine de Carême « Nous Vous en prions, Seigneur, donnez à nos jeûnes un effet salutaire »
- La Prière du Troisième Dimanche de Carême « Nous Vous en prions, Dieu Tout-Puissant, ayez égard aux vœux de nos cœurs humiliés »
- La Prière du Lundi de la Troisième Semaine de Carême « Nous Vous supplions, Seigneur, de répandre en toute bonté Votre Grâce dans nos cœurs »
- La Prière du Mardi de la Troisième Semaine de Carême « Exaucez-nous, Dieu Tout-Puissant et Miséricordieux, et accordez-nous, dans Votre bonté, le Don d’une Continence Salutaire »
- La Prière du Mercredi de la Troisième Semaine de Carême « Faites, nous Vous en supplions, Seigneur, que, formés par ces Jeûnes Salutaires, nous obtenions plus facilement les effets de Votre Miséricorde »
- La Prière du Jeudi de la Troisième Semaine de Carême « Qu’Elle Vous glorifie, Seigneur, la Solennité de Vos Saints Côme et Damien où Vous nous avez secourus par Votre ineffable Providence »
- La Prière du Vendredi de la Troisième Semaine de Carême « Nous Vous supplions, Seigneur, d’accorder dans Votre bonté, un résultat favorable à nos Jeûnes »
- La Prière du Samedi de la Troisième Semaine de Carême « Nous Vous en prions, Dieu Tout-Puissant, accordez-nous la Grâce de Jeûner aussi du péché, en pratiquant la Justice »
- La Prière du Quatrième Dimanche de Carême « Réjouis-toi, Jérusalem, et rassemblez-vous, vous tous qui L’aimez »
- La Prière du Lundi de la Quatrième Semaine de Carême « Faites-nous la Grâce, ô Dieu Tout-Puissant, d’une religieuse Fidélité »
- La Prière du Mardi de la Quatrième Semaine de Carême « Daignez faire, Seigneur, que les jeûnes que nous observons dans ce Saint Temps, nous aident à avancer dans la Piété »
- La Prière du Mercredi de la Quatrième Semaine de Carême « Ô Dieu, qui, par le moyen du Jeûne, accordez aux Justes la Récompense de leurs mérites et aux pécheurs le Pardon de leurs fautes »
- La Prière du Jeudi de la Quatrième Semaine de Carême « Faites, nous Vous en supplions, ô Dieu Tout-Puissant, que nous mortifiant par ces Jeûnes Solennels, nous ressentions la Joie d’une Dévotion Sainte »
- La Prière du Vendredi de la Quatrième Semaine de Carême « Ô Dieu, qui renouvelez le monde par d’ineffables Mystères »
- La Prière du Samedi de la Quatrième Semaine de Carême « Nous Vous en supplions, Seigneur, que le sentiment de notre Dévotion devienne fructueux par votre Grâce »
- La Prière du 1er Dimanche de la Passion « Dieu Tout-Puissant, accordez à Vos enfants votre Grâce pour qu’ils soient gouvernés en leur corps et veillez sur eux pour qu’ils soient gardés en leur âme »
- La Prière du Lundi de la Passion « Nous Vous en prions, Seigneur, Sanctifiez nos Jeûnes »
- La Prière du Mardi de la Passion « Nous Vous en supplions, Seigneur, faites que nos Jeûnes Vous soient agréables »
- La Prière du Mercredi de la Passion « Dieu de Miséricorde, Sanctifiez ce Jeûne et éclairez les cœurs de Vos fidèles »
- La Prière du Jeudi de la Passion « Faites, nous Vous en supplions, ô Dieu Tout-Puissant, que la dignité de la nature humaine soit rétablie au moyen de cette abstinence salutaire »
- La Prière du Vendredi de la Passion « Daignez, Seigneur, dans votre Bonté, répandre votre Grâce en nos cœurs »
- La Prière du Samedi de la Passion « Faites, nous Vous en prions. Seigneur, que le Peuple qui Vous est Consacré, progresse dans la ferveur d’une pieuse Dévotion »
- La Prière du 2ème Dimanche de la Passion ou des Rameaux « Dieu Tout-Puissant et Éternel, qui avez voulu que notre Sauveur prît la chair humaine et supportât les tourments de la Croix »
- La Prière du Lundi Saint « Dieu Tout-Puissant qui voyez que notre faiblesse succombe au milieu de tant d’épreuves »
- La Prière du Mardi Saint « Dieu Tout-Puissant et Éternel, donnez-nous de célébrer les Mystères de la Passion du Seigneur »
- La Prière du Mercredi Saint « Faites, nous Vous en prions, Dieu Tout-Puissant, que sans cesse affligés par nos débordements, nous soyons libérés par la Passion de votre Fils »
- La Prière du Jeudi Saint « Ô Dieu, qui avez puni la perfidie de Judas et récompensé la confession du larron »
- La Prière du Vendredi Saint « Ô Dieu, Vous avez détruit par la Passion de votre Christ, notre Seigneur, la mort que nous valait de père en fils le péché originel »
- La Prière de la Vigile Pascale du Samedi Saint « Ô Dieu, qui illuminez cette Très Sainte Nuit de la Gloire de la Résurrection du Seigneur »



Voir également les Quatre Messes des Dimanches de Carême :
- La « Sainte Messe du Premier Dimanche du Carême » (Dominica Prima in Quadragesima)
- La « Sainte Messe du Deuxième Dimanche du Carême » (Dominica Secunda in Quadragesima)
- La « Sainte Messe du Troisième Dimanche du Carême » (Dominica Tertia in Quadragesima)
- La « Sainte Messe du Quatrième Dimanche du Carême » (Dominica Quarta in Quadragesima)



Et Tous les « Sermons, Homélies et Méditations » pour le Saint Temps du Carême