Flagellation-J-C.jpg

La Méditation du R. P. de Lingendes sur la Flagellation de Notre-Seigneur Jésus-Christ « Ô mon âme, considère son Corps tout rouge de Sang des coups qu’on Lui donne » :

« Ô mon âme, considère un peu cette grêle de coups, considère comme ils retentissent de toutes parts, considère qu'ils tombent sur la Chair de Jésus-Christ avec autant de confusion que la grêle sur les toits des maisons. Déjà son Corps est tout rouge des coups qu’on Lui donne, et comme marqué de sillons ; Il se change peu à peu et devient tout livide, à cause des fréquentes meurtrissures qu'on Lui fait ; le Sang coule de tous côtés, la peau est enlevée et coupée en une infinité d’endroits ; et les bourreaux, s'attachant à ce Corps déjà tout défiguré, font voler la chair de toutes parts, et la déchirent jusqu'à découvrir les os, principalement sur les épaules, où allait la plus grande partie des coups et où on ne voyait plus que des plaies. A peine ces enragés prenaient-ils leur haleine ; mais enfin les forces leur manquent, les fouets se rompent, et les pièces se mêlent avec le sang et avec les morceaux de chair qui volaient de ce Corps si maltraité. Les habits qu'ils avaient mis à terre pour mieux frapper étaient tout teints de sang ; leurs bras, leurs pieds, leurs visages en étaient tout remplis, la colonne même en était toute couverte, comme dans la mer un rocher battu par la tempête se couvre d'écume ; toute la terre aux environs et toute la cour en était empourprée : enfin partout on ne voyait que du sang ».

Ainsi soit-il.


R. P. Claude de Lingendes (1591-1660) - « Sermon sur les Évangiles du Carême pour le Vendredi Saint » dans la Collection intégrale et universelle des Orateurs sacrés de Jacques-Paul Migne, tome II, page 457, aux Ateliers Catholiques, 1863

Claude-de-Lingendes.jpg

Voir également du Révérend Père Claude de Lingendes :
- La Prière du R. P. Claude de Lingendes pour le Vendredi Saint « Seigneur, regardez le Visage de votre Fils, qui Vous a été obéissant jusqu'à la mort »
- La Prière du R. P. de Lingendes devant la nudité de Notre-Seigneur Jésus-Christ dans sa Passion « Ne saurait-on trouver une feuille d'arbre pour couvrir la nudité de ce second Adam »
- La Méditation du R. P. de Lingendes sur la Flagellation de Notre-Seigneur Jésus-Christ « Ô mon âme, considère son Corps tout rouge de Sang des coups qu’on Lui donne »