Le Psaume 142 selon la numérotation latine, attribué au roi David fait partie des sept Psaumes pénitentiels. Ce Psaume 142 (143) est une prière de demande : une « Plainte et une Prière dans l'angoisse » : David chassé de Jérusalem, regarde la révolte de son fils comme un juste châtiment de sa révolte contre Dieu. Il mêle des sentiments de pénitence à la prière qu’il fait à Dieu de le délivrer de ses ennemis. C’est ainsi que le Chrétien en doit user dans l’affliction.


La Prière sur le Psaume 142 du Saint Cardinal Bonaventure « Délivrez-moi, Seigneur, de mes ennemis » :

« Écoutez ma prière, Seigneur, et par là vérifiez la Promesse que Vous avez faite d'exaucer les pécheurs humiliés : que votre Bonté Vous rende favorable à mes vœux. N'entrez pas en jugement avec Votre serviteur ; car est-il sur la terre un seul homme qui ose se flatter de paraître innocent à Vos yeux. Oubliant donc mes iniquités, Seigneur, considérez avec quelle fureur mes ennemis s'acharnent à me faire périr ; ils m'ont fait descendre honteusement du trône. Ils m'ont obligé de me venir cacher dans ces lieux déserts ; ils ne me regardent plus que comme ces princes morts dont la mémoire est effacée ; je suis livré au trouble et à l'ennui le plus cruel. Pour me soutenir en cet état, j'ai rappelé le souvenir de ces jours si fameux dans les siècles passés ; j'ai médité sur les prodiges que Votre main puissante y opéra en faveur de nos pères. Alors, animé d'une vive espérance, j'ai étendu les mains vers Vous ; mon âme se tourne vers Vous comme une terre desséchée par les ardeurs du soleil vous ouvre son sein. Hâtez-Vous, Seigneur, de m'exaucer ; car il ne m'est pas possible de soutenir plus longtemps le poids de ma misère. Ne détournez pas les yeux de dessus moi, autrement je me compte déjà au nombre de ceux que l'on descend au tombeau. J'espère en Vous, ô mon Dieu, faites-moi donc entendre au plus tôt le langage secret par lequel s’explique votre Miséricorde à un cœur qu'elle a su toucher. Mais en même temps, comme je ne me propose plus rien sur la terre que d'aller à Vous, faites-moi connaître le chemin que je dois tenir pour y arriver. Délivrez-moi, Seigneur, de mes ennemis ; plein de douleur de Vous avoir offensé, je cours me jeter entre Vos bras ; mais de peur que je ne Vous oublie de nouveau, apprenez-moi à Vous obéir plus fidèlement, puisque Vous êtes mon Dieu. Sous la conduite de votre Saint-Esprit, j'entrerai dans les sentiers de la justice ; et pour la gloire de votre Nom, malgré les efforts de mes persécuteurs, Vous me conserverez la vie selon Vos justes Promesses. Vous me tirerez de l'affliction, et en même temps que votre Miséricorde Vous attendrira sur les maux que je souffre, elle Vous animera contre mes ennemis. Non content d'avoir mis fin à mes peines, Vous voudrez venger Votre serviteur en faisant périr ceux qui les lui auront procurées. Gloire soit au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, maintenant, comme au commencement et toujours, et dans tous les siècles des siècles ».

Ainsi soit-il.


Saint Bonaventure (1217-1274) - « Psautier de la Sainte Vierge », Psaume 142, pages 339-342, Jacques Lecoffre et Cie (1846)

Bonaventure.jpg

Voir également de Saint Bonaventure :
- La « Prière d’action de Grâce » de Saint Bonaventure et les « trois Catéchèses du Pape Benoît XVI » sur Saint Bonaventure de Bagnoregio
- La Prière « Gouvernez-moi, Ô ma Reine ! » de Saint Bonaventure
- La Prière Mariale « Nous Vous louons, Ô Marie ! » de Saint Bonaventure
- Le « Salve Regina » de Saint Bonaventure
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô Seigneur ! De qui as-Tu besoin ? »
- La Prière de Saint Bonaventure de Bagnoregio sur la dignité de l'âme « Ô mon âme, loue ton Seigneur »
- La Prière de Saint Bonaventure après la Communion « Comment ai-je osé m'approcher de Vous, moi qui suis une créature si vile, si souillée et si misérable ! »
- La Prière de Saint Bonaventure « Souvenez-Vous, ô très miséricordieuse Marie, des prières que nous répandons maintenant en Votre présence »
- La Prière de Saint Bonaventure « Père, par Votre Fils, accordez-nous les Dons de l'Esprit Septiforme »
- La Prière à « Saint Michel Archange » de Saint Bonaventure
- La Prière de Saint Bonaventure à Saint Joseph « Délivrez-moi, ô Père nourricier, du Seigneur des armées »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô mon âme, souviens-toi de la Sainte Croix »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô très Sainte Trinité, je Vous loue, je Vous glorifie et je Vous rends grâce »
- La Prière de Saint Bonaventure « Seigneur Dieu, je désire ardemment franchir le seuil de ta Maison pour admirer tes Trésors »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô Jésus, qui par excès d’Amour, avez ouvert votre Côté afin de pouvoir nous donner votre Cœur »
- La Prière de St Bonaventure « Ô Seigneur Jésus, Nourriture des âmes saintes, que mon cœur ait toujours faim de Vous »
- La Prière de Saint Bonaventure « Nous louons, ô Marie, Votre divine Maternité, et nous célébrons Votre parfaite Virginité »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô ma Mère, mes péchés me rendent indigne de m'approcher de Vous »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô Seigneur, voici quelques méditations pour Vous chercher, Vous trouver, s'approcher de Vous et Vous presser étroitement dans nos bras »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô Jésus, mon très-doux Seigneur, transpercez les profondeurs de mon âme de l'aiguillon bienfaisant et plein de suavité de votre Amour »
- Le Cantique de Saint Bonaventure « Sainte, Sainte, Sainte Marie Mère de Dieu : Mère et Vierge tout ensemble »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ayez pitié de moi, mon auguste Maîtresse, parce que mes ennemis ne pensent tous les jours qu’à me nuire »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ô mon Dieu, attirez moi tout entier dans votre Cœur »
- La Prière de St Bonaventure pour posséder la paix et la joie du cœur « Ô Marie, il suffit de prononcer Votre saint Nom pour chasser tous les démons »
- La Prière de Saint Bonaventure « Debout ! Toi qui es aimé du Christ, approche tes lèvres pour puiser de l'eau à la Source de Sauveur »
- La Prière de Saint Bonaventure « C'est sous Votre étendard et sous Votre conduite, ô ma Reine, que je veux combattre désormais »
- La Prière de St Bonaventure « Excite-toi, ô mon âme, et pense à la Joie du Paradis »
- La Prière de Saint Bonaventure « Ton Cœur, ô parfait Jésus, est la Perle précieuse que nous avons trouvée dans le champ labouré de Ton corps »
- La Prière de Dom Guéranger à Saint Bonaventure « Ô Docteur séraphique, défendez tout l'Ordre religieux plus que jamais battu en brèche de nos jours »
- La Prière à Notre-Dame des Douleurs de Saint Bonaventure « Je Vous salue, Marie, pleine de douleurs »
- La Prière de Bonaventure « Ô Seigneur Jésus-Christ, blessez mon cœur de Vos plaies »
- La Prière de Saint Bonaventure « Des Sept Demandes que faisait la Sainte Vierge après avoir communié »
- La Prière du Saint Cardinal Bonaventure « Ô grande Reine, ne m'abandonnez pas aux desseins de mes ennemis »
- La Prière du Cardinal Bonaventure « Ô grande Reine, assistez notre âme à l'heure de notre mort »
- La Prière d’un pécheur à la Sainte Vierge du Saint Cardinal Bonaventure « Ô Reine des Vierges, tout pécheur que je suis, je me jette à Vos pieds en gémissant »
- La Prière du Saint Cardinal Bonaventure avant de recevoir la Sainte communion « Ô bon Jésus, venez donc dans notre cœur, puisque notre cœur aspire à Vous »
- La Prière de Saint Bonaventure après la Sainte Communion « Ô doux Jésus, à présent que Vous êtes dans ma poitrine et sur mon cœur »
- La Prière sur la Miséricorde Mariale de Saint Bonaventure « Auguste Souveraine, Vous semblez n'avoir à cœur que de faire Miséricorde »
- La Prière du Saint Cardinal Bonaventure « Ô Marie, Mère de toutes les pauvres âmes qui souffrent tant dans le purgatoire »
- La Prière pour Noël de Saint Bonaventure « Ô petit Enfant plein de charmes »
- La Prière du Saint Cardinal Bonaventure sur l’Incarnation du Verbe « Un petit Enfant nous est né et un Fils nous a été donné »
- La Prière de Bonaventure pour la Pentecôte « Ô Jésus, accordez-nous la Grâce aux sept formes de l'Esprit »
- La Prière sur le Psaume 142 du Saint Cardinal Bonaventure « Délivrez-moi, Seigneur, de mes ennemis »