La Prière de Saint Bonaventure « Ayez pitié de moi, mon auguste Maîtresse, parce que mes ennemis ne pensent tous les jours qu’à me nuire » :

« Ayez pitié de moi, mon auguste Maîtresse, parce que mes ennemis me tiennent dans l'oppression, et ne pensent tous les jours qu’à me nuire. Soyez-en touchée, et que Votre indignation s'enflamme contre eux. Faites-leur la guerre, et répandez sur eux Votre colère. Faites en notre faveur de nouveaux prodiges. Que nous sentions le secours de ce Bras puissant qui nous protège. Vous glorifierez ainsi votre Nom sur nous : et nous connaîtrons par notre expérience, que votre Miséricorde s'étend à tous les siècles. Faites couler sur nous quelques gouttes de Vos douceurs : car Vous êtes le Canal des Consolations célestes. Jusqu'à quand m'oublierez-Vous ma bonne Maîtresse ? Jusqu'à quand me laisserez-Vous dans la tribulation, sans m'en délivrer ? Jusqu'à quand souffrirez-Vous que mon ennemi s'élève au-dessus de moi ? Exterminez-le, puissante Reine ; soyez ma Défense, et écrasez-le. Jetez sur nous ces Yeux pleins de Miséricorde ; afin que nous ne succombions pas sous les efforts de ce redoutable ennemi. Nous Vous glorifions comme Inventrice de la Grâce, par qui le monde a été réparé. Elevée au-dessus des Chœurs des Anges, daignez intercéder pour nous devant le Trône de Dieu. Pourquoi nos ennemis, dans leur fureur, ont-ils formé contre nous de vains projets ? Protégez-nous contre leurs efforts, ô puissante Mère de Dieu et terrible à leurs yeux comme une armée rangée en bataille, confondez-les, détruisez-les. Venez à Marie, vous tous qui êtes dans la peine et dans l’affliction, et vous trouverez auprès d’Elle le soulagement de vos âmes. Dans vos tentations, recourez à Elle, et Ses regards favorables vous affermiront. Bénissez-La de tout votre cœur : sa Miséricorde remplit toute la terre. Prêtez l'oreille à ma voix, auguste Princesse, et ne détournez pas de dessus moi la douceur de Votre visage. Changez nos larmes en joie, et notre affliction en allégresse. Faites tomber nos ennemis à ces pieds : que votre Puissance leur écrase la tête. Que toute langue Vous bénisse, et que tout mortel loue Votre saint Nom. Votre esprit est plus doux que le miel le plus délicieux, et l’héritage que Vous nous préparez, surpasse toutes les douceurs de la terre. Jugez-moi, ô grande Reine ! Et séparez ma cause de celle des pécheurs, cette nation perverse. Délivrez- moi de la malice du serpent, et du venin du dragon. Qu'il soit exterminé et écrasé par les mérites de Votre fécondité toute Sainte, et de Votre bienheureuse Virginité. Que Vos saintes Prières nous fortifient contre lui, que Vos mérites anéantissent sa puissance. Précipitez dans l'abyme ce persécuteur de mon âme ; et que l'enfer l'engloutisse tout vivant. Et moi je bénirai votre Nom dans cette terre de ma captivité, et Vous glorifierai dans la suite de tous les siècles. Pourquoi te glorifies-tu dans ta malice, maudit serpent, dragon artificieux et infernal ? Abaisse ta tête orgueilleuse sous les pieds de la femme, dont la puissance te doit précipiter au fond de l'abyme. Foulez-le aux pieds, écrasez-le, ô grande Reine ! Levez-vous, et confondez sa malice. Ruinez son empire, et réduisez toute sa force en poussière. Afin que nous vivions, que nous nous réjouissions en votre Nom ; et que nous chantions Vos louanges, avec un cœur plein d'allégresse. L'ennemi insensé a dit dans son cœur : je chasserai l'homme de la demeure des enfants de Dieu. J’irai, et je serai un esprit de mensonge, sur la langue du serpent ; et je terrasserai l'homme par la femme. Mais, ô malheureux Satan ! Autant que les Cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant les Pensées de Dieu ont été élevées au-dessus des tiennes. Ne te glorifie point dans la chute de la femme : car une Femme t'écrasera la tête. Tu lui as creusé une fosse : mais tu seras pris toi-même dans les filets de Son humilité. Que Marie se lève, et que Ses ennemis soient dissipés ; qu'ils soient tous écrasés sous Ses pieds. Ruinez, ô Vierge pleine de Bonté ! Les efforts de nos ennemis : rendez inutile leur malice. J'ai crié vers Vous dans mon affliction, ô grande Reine ; et Vous avez rétabli le calme dans ma conscience. Que ma bouche ne cesse jamais d'annoncer Vos louanges ; et que votre Amour ne sorte jamais du fond de mon cœur. Ceux qui Vous aiment, illustre Princesse, jouissent d'une grande paix : leur âme ne mourra point de la mort éternelle. Mes ennemis n'ont souvent attaqué dès ma jeunesse : délivrez-moi, et vengez-moi d’eux, ô grande Reine ! Ne leur donnez aucun pouvoir sur mon âme : préservez-moi de leur malignité, soit pour l’intérieur, soit pour l'extérieur. Obtenez-nous, par Vos prières, le pardon de nos péchés, et la Grâce du Saint-Esprit. Faites-nous faire de dignes fruits de pénitence, afin que nous allions à Dieu par une sainte mort. Montrez-nous à ce fatal moment, ô divine Avocate ! Le glorieux Fruit de Vos entrailles ; et faites que ce divin Fils nous regarde alors avec un Visage doux et serein. Les Princes des ténèbres me persécutent injustement : mais l'invocation de Votre saint Nom les fait trembler. Ô Mère de mon Dieu, ceux qui révèrent votre Nom jouissent d'une paix profonde : et rien ne leur est un sujet de scandale. Je chante Vos louanges, ô grande Reine, à sept heures différentes du jour : donnez-moi l'intelligence de vos Oracles. Que ma prière s'élève jusqu'à Vous, ô ma chère Maîtresse ! Pour m'obtenir la Grâce de ne Vous abandonner aucun jour de ma vie : car ceux qui Vous suivent éprouvent de continuels effets de votre Miséricorde et de votre Fidélité. Enseignez-moi à Vous servir parfaitement, ô grande Princesse ! Et ma joie sera de chanter éternellement Vos louanges. Délivrez-moi, grande Reine ! De la malice des hommes : et défendez-moi contre la fureur des démons. L'ennemi a bandé son arc contre moi : et cet esprit séducteur ne cesse de me dresser des embûches. Réprimez son pouvoir et sa malignité : rendez inutiles ses artifices. Faites retomber son iniquité sur sa tête : précipitez-le dans la fosse qu'il a creusée. Pour nous, nous nous réjouirons dans Votre service : et nous mettrons toute notre gloire à Vous louer. J'ai élevé ma voix vers la Maîtresse de l'Univers : et je Lui ai adressé mes humbles prières. Je répands des larmes en Sa présence : et je Lui expose ma douleur. L'ennemi cherche à me surprendre en trahison : et il me tend des pièges. Secourez-moi, ô grande Reine ! Afin qu'il ne me fasse pas tomber : faites qu'il soit écrasé sous mes pieds. Délivrez mon âme de la captivité ou elle gémit, et elle publiera Vos bienfaits. Elle chantera éternellement des Cantiques au Seigneur Dieu Tout-Puissant. Gloire soit au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Maintenant, comme au commencement, et toujours, et dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il. »

Saint Bonaventure (1217-1274) - « Psautier de la Glorieuse Vierge Marie » Psaumes 2, 5, 12, 42, 51, 52, 55, 67, 118, 128, 139, 141

Bonaventure.jpg

Voir également de Saint Bonaventure :
La « Prière d’action de Grâce » de Saint Bonaventure et les « trois Catéchèses du Pape Benoît XVI » sur Saint Bonaventure de Bagnoregio
La Prière « Gouvernez-moi, Ô ma Reine ! » de Saint Bonaventure
La Prière Mariale « Nous Vous louons, Ô Marie ! » de Saint Bonaventure
Le « Salve Regina » de Saint Bonaventure
La Prière de Saint Bonaventure « Ô Seigneur ! De qui as-Tu besoin ? »
La Prière de Saint Bonaventure de Bagnoregio sur la dignité de l'âme « Ô mon âme, loue ton Seigneur »
La Prière de Saint Bonaventure après la Communion « Comment ai-je osé m'approcher de Vous, moi qui suis une créature si vile, si souillée et si misérable ! »
La Prière de Saint Bonaventure « Souvenez-Vous, ô très miséricordieuse Marie, des prières que nous répandons maintenant en Votre présence »
La Prière de Saint Bonaventure « Père, par Votre Fils, accordez-nous les Dons de l'Esprit Septiforme »
La Prière à « Saint Michel Archange » de Saint Bonaventure
La Prière de Saint Bonaventure à Saint Joseph « Délivrez-moi, ô Père nourricier, du Seigneur des armées »
La Prière de Saint Bonaventure « Ô mon âme, souviens-toi de la Sainte Croix »
La Prière de Saint Bonaventure « Ô très Sainte Trinité, je Vous loue, je Vous glorifie et je Vous rends grâce »
La Prière de Saint Bonaventure « Seigneur Dieu, je désire ardemment franchir le seuil de ta Maison pour admirer tes Trésors »
La Prière de Saint Bonaventure « Ô Jésus, qui par excès d’Amour, avez ouvert votre Côté afin de pouvoir nous donner votre Cœur »
La Prière de St Bonaventure « Ô Seigneur Jésus, Nourriture des âmes saintes, que mon cœur ait toujours faim de Vous »
La Prière de Saint Bonaventure « Nous louons, ô Marie, Votre divine Maternité, et nous célébrons Votre parfaite Virginité »
La Prière de Saint Bonaventure « Ô ma Mère, mes péchés me rendent indigne de m'approcher de Vous »
La Prière de Saint Bonaventure « Ô Seigneur, voici quelques méditations pour Vous chercher, Vous trouver, s'approcher de Vous et Vous presser étroitement dans nos bras »
La Prière de Saint Bonaventure « Ô Jésus, mon très-doux Seigneur, transpercez les profondeurs de mon âme de l'aiguillon bienfaisant et plein de suavité de votre Amour »
Le Cantique de Saint Bonaventure « Sainte, Sainte, Sainte Marie Mère de Dieu : Mère et Vierge tout ensemble »
La Prière de Saint Bonaventure « Ayez pitié de moi, mon auguste Maîtresse, parce que mes ennemis ne pensent tous les jours qu’à me nuire »