Evangile-de-Notre-Seigneur-Jesus-Christ.jpg

« Sainte Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 13 juin 2021 (année « B ») :


Parole de Dieu pour ce 11ème Dimanche du Temps Ordinaire : Grandeur et humilité … « Dans l'une des Paraboles de ce Jour, Jésus compare le Règne de Dieu à une graine de moutarde, la plus petite de toutes les semences. Jésus semble aimer les paradoxes et les hyperboles : qu'y a-t-il de commun entre la Grandeur infinie du Royaume et l'humble petitesse d'une graine de moutarde ? Comment peut-on les mettre en comparaison ? Pour entrer dans cette divine logique, il faut se mettre à l'écoute de la Prédication de Jésus et des Apôtres. Car si Jésus ne cesse d'annoncer le Royaume qui vient, ses Apôtres, eux, après sa Résurrection, n'annoncent plus le Royaume, mais Jésus Lui-même : Ce Jésus, Dieu L'a ressuscité ; nous tous, nous en sommes témoins (Ac 2, 32). La proclamation du kérygme le Jour de la Pentecôte le manifeste bien, les Apôtres ont cru fermement que le Royaume, c'est Jésus Lui-même. Ainsi donc, petitesse - de la graine - et grandeur - du Royaume - sont bien en relation puisque ce dernier désigne, sous le voile du mystère, la Vérité du Dieu fait homme. Quoi de plus grand que la Divinité de Dieu ? Quoi de plus petit que la nature humaine ? Quoi de plus extraordinaire : l'humilité de Dieu L'entraîne à devenir homme pour que la grandeur de l'homme soit manifestée par Dieu ! Dans cette courte Parabole se cache le Mystère de l'homme-Dieu, Mystère de Vie et de Résurrection, Mystère d'amour et d'alliance éternelle. Chercher le Royaume, c'est donc se mettre en quête de Jésus ; vivre selon le Royaume, c'est donc vivre de la Vie de Jésus » (Père Sylvain Brison)

Jean-12-20-33-Mort-du-grain-de-ble-tombe-en-terre.jpg

L’esprit de ce 11ème Dimanche du Temps Ordinaire (année B) : Semez le Christ dans votre jardin ! « Si vous avez la foi comme un grain de moutarde », Jésus rappelle ainsi que la foi ne peut être mesurée, ni pesée : un grain presque invisible suffit. Cette foi comparable à un grain de moutarde, comme une petite graine qui se cache dans les fentes de la terre, est amenée à pourrir et à mourir pour exploser en force de vie. Celui qui escalade les rochers en montagne sait qu'une toute petite fissure ou faille dans la roche peut lui sauver la vie ; lorsqu'il l'aperçoit, il s'y appuie de toutes ces forces pour reprendre souffle et continuer sa montée. Lorsque notre foi même minuscule s'accroche et s'attache de tout notre être à suivre et à garder la Parole du Christ, elle agit et œuvre au-delà de ce que nous pouvons imaginer. Voici une expérience à tenter : tenir au creux de la main une graine de moutarde, et se rendre compte de sa très petite taille, plus minuscule qu'un grain de sel. Jésus affirme dans la Parabole de Marc, que cette graine de moutarde contient une puissance extraordinaire au-delà de ce que nous pouvons imaginer ou même concevoir. Car une petite réalité peut ouvrir un potentiel inimaginable. En effet, ce que contient en puissance cette minuscule graine n'est rien de moins que le Royaume et son Mystère. C'est pourquoi entrer dans la Logique de Dieu consiste à considérer le plus ordinaire, le plus fou, le plus dysfonctionnel aux yeux humains, comme porteur d'une vie et d'une croissance insoupçonnée. La Parabole de la graine de moutarde est aussi une invitation à l'espérance. Il y a un fort contraste entre la petite taille de la graine et la plante qui en naît. Sa petitesse et sa dissimulation sous la terre ne l'empêchent pas de devenir si grande qu'elle peut accueillir les oiseaux du ciel ; elle peut donner un abri, elle peut loger dans son ombre. Sainte Thérèse de Lisieux, à son époque inconnue, invisible au regard de ses sœurs de communauté, ressemble, plusieurs années après sa mort, à cette magnifique plante. Elle, qui est restée petite, discrète, presque silencieuse durant dix années, est devenue Docteur de l'Église et Patronne des missions. Il est urgent pour nous de saisir cette Parabole comme un enseignement aussi sur le pouvoir de la petitesse. Être petit comme des serviteurs inutiles et heureux car attachés au Seigneur dans le service des frères et sœurs. Le service compris comme le grain de moutarde de la confiance et renouvelé jour après jour, est comme cette main ferme à laquelle nous nous accrochons à chaque fois que notre détermination faiblit. La croissance dont parle Jésus, n'est pas celle du monde, celle de la croissance économique ou financière. Le Christ enseigne la logique d'une autre croissance, celle de l'essentiel qui se trouve dans l'invisible, dans la sobriété et dans l'inefficacité humaine. Diminuer plutôt que s'élever, ôter plutôt qu'ajouter, rétrécir plutôt qu'agrandir. La logique de ce paradoxe désoriente pour réorienter et transformer. Il s'agit de ne pas se laisser aveugler par l'écorce de nos actes en les estimant à leur surface, sans être conscients de la profondeur de ce que nous faisons. Dieu est plus proche que nous ne croyons, invisible comme cette graine de moutarde. Ambroise de Milan écrivait : « Le Seigneur est aussi un grain de moutarde, qui a été semé et, enterré dans un jardin, est devenu un arbre ... Semez aussi le Christ dans votre jardin ! » (Sœur Catherine Aubin)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :

« Écoute, Seigneur, je T'appelle. Toi qui T'es fait mon Protecteur, ne me quitte pas, ne m'abandonne pas, Dieu mon Sauveur »


Prière d'ouverture de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :

« Dieu Tout-Puissant, Force de ceux qui espèrent en Toi, sois favorable à nos appels : puisque l'homme est fragile et que sans Toi il ne peut rien, donne-nous toujours le Secours de ta Grâce ; ainsi nous pourrons, en observant tes Commandements, vouloir et agir de manière à répondre à ton Amour. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »


Lectures de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :


Première Lecture du Livre du prophète Ézékiel (Ez 17, 22-24) de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :

« Je relève l’arbre renversé »

« Ainsi parle le Seigneur Dieu : « À la cime du grand cèdre, je prendrai une tige ; au sommet de sa ramure, j’en cueillerai une toute jeune, et je la planterai moi-même sur une montagne très élevée. Sur la haute montagne d’Israël je la planterai. Elle portera des rameaux, et produira du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique. En dessous d’elle habiteront tous les passereaux et toutes sortes d’oiseaux, à l’ombre de ses branches ils habiteront. Alors tous les arbres des champs sauront que Je suis le Seigneur : je renverse l’arbre élevé et relève l’arbre renversé, je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai ».

Le sens de cette Première Lecture du Livre du prophète Ézékiel (Ez 17, 22-24) : Pendant l'exil à Babylone, tout semblait perdu : la terre, signe concret de la Bénédiction de Dieu, le roi, représentant de Dieu au service du peuple, le Temple, lieu de la présence divine, la Ville Sainte réduite à un champ de ruines. Pour annoncer la fin de l'Exil et la restauration de la monarchie, Ézékiel prononce la Parabole du cèdre, celui-ci étant le symbole de la dynastie royale. Parce que rien n'est impossible à Dieu (« Je renverse l'arbre élevé, je relève l'arbre renversé »), les croyants sont invités à la confiance.


Psaume 91 (Ps 91 (92), 2-3, 13-14, 15-16) de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :

R/ Il est bon, Seigneur, de Te rendre grâce ! (cf. Ps 91, 2a)

Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur,
De chanter pour ton Nom, Dieu Très-Haut,
D’annoncer dès le matin ton Amour,
Ta fidélité, au long des nuits.

Le juste grandira comme un palmier,
Il poussera comme un cèdre du Liban ;
Planté dans les parvis du Seigneur,
Il grandira dans la Maison de notre Dieu.

Vieillissant, il fructifie encore,
Il garde sa sève et sa verdeur
Pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »


Deuxième Lecture de la Deuxième Lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens (2 Co 5, 6-10) de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :

« Que nous demeurions dans ce corps ou en dehors, notre ambition, c’est de plaire au Seigneur »

« Frères, nous gardons toujours confiance, tout en sachant que nous demeurons loin du Seigneur, tant que nous demeurons dans ce corps ; en effet, nous cheminons dans la foi, non dans la claire vision. Oui, nous avons confiance, et nous voudrions plutôt quitter la demeure de ce corps pour demeurer près du Seigneur. Mais de toute manière, que nous demeurions dans ce corps ou en dehors, notre ambition, c’est de plaire au Seigneur. Car il nous faudra tous apparaître à découvert devant le Tribunal du Christ, pour que chacun soit rétribué selon ce qu’il a fait, soit en bien soit en mal, pendant qu’il était dans son corps ».

Le sens de cette Deuxième Lecture de la Deuxième Lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens (2 Co 5, 6-10) : Nous avons parfois tendance à considérer la mort comme un événement négatif. Saint Paul, lui, inverse la perspective : il va jusqu'à parler d'exil à propos de notre vie terrestre. Car notre vraie demeure n'est pas ici-bas. Pour autant, notre comportement au cours de notre vie sur la terre n'est pas sous-estimé : un Jour nous saurons en quoi nous avons (ou non) contribué à la naissance du Royaume.


Alléluia ! Alléluia !

« La semence est la Parole de Dieu ; le semeur est le Christ ; celui qui Le trouve demeure pour toujours »

Alléluia !

semence-bon-grain.jpg

Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Marc (Mc 4, 26-34) de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :


« C’est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle grandit, elle dépasse toutes les plantes potagères »

« En ce Temps-là, parlant à la foule, Jésus disait : « Il en est du Règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. » Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le Règne de Dieu ? Par quelle Parabole pouvons-nous Le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » Par de nombreuses Paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de L’entendre. Il ne leur disait rien sans Parabole, mais Il expliquait tout à Ses disciples en particulier ».


Credo


Prière Universelle de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :

R/ Entends nos prières, entends nos voix. Entends nos prières monter vers Toi.

Seigneur, il est bon de Te rendre grâce en tout temps. Pour chaque homme et femme que Tu as créés, afin que s'ouvrent les yeux pour voir tes Merveilles et les bouches pour Te louer, nous Te prions. R/

Pour que tes Ministres gardent confiance en Toi et se laissent guider par l'Esprit Saint pour qu'eux-mêmes puissent guider les hommes, nous Te prions, Seigneur. R/

Nous Te confions, Seigneur, tous les étudiants, lycéens et collégiens qui passent des examens. Nous Te confions aussi ceux qui cherchent leur orientation. R/

Pour que chacun de tes Fidèles sorte de la Célébration Dominicale avec le désir de laisser germer dans leur vie ta Parole, nous Te prions Seigneur. R/


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :
« Tu as voulu que nous trouvions, Seigneur, dans les biens que nous Te présentons les nourritures de cette vie et le Sacrement d'une Vie nouvelle ; fais que nos corps et nos âmes puissent toujours en bénéficier. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »


Préface de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :
Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant, par le Christ Notre Seigneur. Dans le Mystère de sa Pâque, Il a fait une Œuvre merveilleuse : car nous étions esclaves de la mort et du péché, et nous sommes appelés à partager sa Gloire ; nous portons désormais ces noms glorieux : Nation sainte, Peuple racheté, Race choisie, Sacerdoce royal ; nous pouvons annoncer au monde les Merveilles que Tu as accomplies, Toi qui nous fais passer des ténèbres à Ton admirable Lumière. C'est pourquoi, avec les anges et tous les Saints, nous proclamons ta Gloire, en chantant (disant) d'une seule voix : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :
« Jésus priait ainsi : « Père très Saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton Nom que Tu m'as donné en partage, pour qu'ils soient Un comme nous, dans l'Amour. »»


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce Temps de troisième confinement « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :

« Cette Communion à tes Mystères, Seigneur, préfigure l'union des fidèles en Toi ; fais qu'Elle serve à l'unité dans ton Église. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l’Unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »



Et que Dieu Tout-Puissant, vous bénisse...
Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons grâce à Dieu.



Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») :
Vidéo de la Sainte « Messe du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire » 13 juin 2021 (année « B ») célébrée et prêchée par Mgr Michel Aupetit en l'église Saint-Germain l'Auxerrois à Paris :