Pentecote-Giotto.jpg

« Sainte Messe du Dimanche de Pentecôte » du 23 mai 2021 (année « B ») :


Parole de Dieu pour ce Dimanche de Pentecôte : L'Esprit de Vérité « Soudain, dans un climat de recueillement absolu, un bruit, dit l'Écriture, en forme de vent, claque dans la pièce, ébranle la maison, stimule les esprits qui se concentrent et qui, en un instant, poussent les enfants du Christ à lever la tête - et c'est un spectacle jamais vu : des Langues de Feu descendent du Ciel et, tenez-vous bien, se posent carrément sur la tête des présents : à chacun son Feu, à chacun sa Flamme. Ainsi l'Esprit Saint pénètre dans chaque âme, à Sa façon, s'il vous plaît, et le résultat est là : Il enflamme celui qu'Il atteint. Remarquez avec moi que l'Esprit Saint n'est pas descendu comme une immense torche sur l'Eglise naissante ; c'est sur chaque tête que l'Esprit Saint est descendu ! N'est-ce pas admettre que la richesse de l'Église repose en chacun de Ses membres revêtu de l'Esprit Saint et envoyé proclamer au monde la Bonne Nouvelle du Salut ? Remplis de ce Feu, les Apôtres déverrouillent à présent la porte du Cénacle et, ivres de joie, sortent à la rencontre des pèlerins qui se trouvent à Jérusalem pour célébrer la Fête de Pentecôte. Sur la place centrale de Jérusalem désormais ignorant la peur, chacun des Apôtres, avec son timbre de voix, articule des mots nouveaux, jongle avec des langues et des dialectes qu'il n'a jamais appris. C'est un Miracle ! Ici, le Salut est déjà annoncé à toutes les nations ; l'Église est en marche jusqu'à la fin du monde, par l'Esprit Saint, ce grand Oublié, je n'ai pas peur de Le nommer ainsi, car nous n'avons hélas ! Pas assez conscience de sa Présence et de son Action. Mais quoi ! Qui Le prie vraiment ? Qui L'invoque journellement ? La Personne du Saint-Esprit, nous ne La croisons bien souvent qu'en faisant notre Signe de Croix : « Au Nom du Père et du Fils ... et du Saint-Esprit » : Ah ! Le voilà enfin, un petit geste, un petit tour et puis s'en va... et l'on s'en tient là ! Certes, le Saint-Esprit nous échappe, il faut bien Le reconnaître, et sa Personne comparée à une Colombe, au Souffle du vent, à l'Eau vive et aujourd'hui à des Langues de Feu, ne cesse pas de nous déstabiliser. Autant d'images et de comparaisons qui, sans se contredire, ne nous aident pas à Le cerner. Mon Dieu, qu'Il reste insaisissable, cet Esprit Saint ! Or, c'est bien là qu'il faut en venir, car en Vérité, il ne s'agit pas de Le saisir, mais bien plutôt, de se laisser saisir par Lui. L'Esprit-Saint, le Souffle de Dieu, à l'image du vent, pénètre toute la réalité créée, et de même qu'au commencement de l'Œuvre de création, Il était là dans le premier verset de la Bible, « planant sur les eaux », Il est encore là maintenant, à l'heure où je vous parle, prêt à bondir dans l'âme qui s'ouvre à son Action, c'est-à-dire en vous et en moi. Aujourd'hui, en ce Jour de Pentecôte, Il est une Force, Il est un Dynamisme, une Puissance d'élan, et c'est d'abord sous cet aspect qu'Il brûle dans la Sainte Écriture. En effet, s'Il n'appartenait pas à la nature de l'Esprit Saint d'être une puissance et un dynamisme, les pauvres Apôtres n'auraient jamais trouvé la force nécessaire pour descendre dans les rues et prêcher le Nom du Christ jusque dans la gueule des lions qui, pour la plupart, les ont ensanglantés et mis en charpie. C'est par l'Esprit Saint que nos faiblesses les plus aiguës sont mises à mort ! Allez, amis, le moment est venu : ouvrez à l'Esprit de Dieu qui tape à la porte de votre cœur, de votre intelligence et de votre volonté, ainsi la Force, la Lumière et l'Amour du Père et du Fils ne vous lâcheront plus, je vous le promets. C'est le moment : ouvrez-Lui ! » (Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine)


L’esprit du Dimanche de Pentecôte (année B) : Foi, Espérance et Charité « la Pentecôte s'inscrit dans un itinéraire de dix jours depuis l'Ascension et cinquante après Pâques ! Ces Fêtes rappellent que les trois Vertus Théologales, Dons de Dieu, la Foi, l'Espérance et la Charité structurent la Vie chrétienne. La Fête de Pâques met les Chrétiens au cœur de la foi. Le tombeau est vide, Jésus apparaît à quelques femmes et à quelques hommes. Le cri de Marie Madeleine déchire l'aube : Il est vivant. L’Apôtre Paul passera sa vie à dire que sans la Résurrection, la Foi est vaine. La Fête de l'Ascension a fixé une espérance et un rendez-vous : celui de la Mission. On a souvent parlé de la Fête de l'Ascension comme du départ de Jésus. En vérité, l'Ascension de Jésus au Ciel n'est pas la conclusion de Son aventure, mais un nouveau Commencement. À lire attentivement l'Évangile, on ne trouve pas de récit d'adieu mais bien l'Envoi des disciples. La Fête de la Pentecôte rend apte à la Mission. Permettez-moi une image triviale empruntée à la médecine d'urgence : dans le bouche-à-bouche, le soignant donne son souffle pour réanimer celui qui ne respire plus. Les Baptisés reçoivent l'Esprit du Christ. Consacrés par l'Esprit de Vérité les disciples sont en mesure de vivre la responsabilité confiée par le Seigneur. À leur suite, Les chrétiens vérifient qu'ils sont animés de ce Souffle missionnaire par la qualité de leur joie, de leur espérance, de la paix intérieure, de leur foi en Dieu, de leur écoute des cris des hommes et des clameurs de la terre. En un mot, en déployant pleinement dans leur vie, la puissance de la Charité divine » (Père Didier Noblot)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :

« L'Esprit du Seigneur remplit l'univers, et Lui qui englobe toutes choses, sait se faire comprendre des hommes de toutes langues, alléluia ! »


Prière d'ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :

« Aujourd'hui, Seigneur, par le Mystère de la Pentecôte, Tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les Dons du Saint-Esprit sur l'immensité du monde, et continue dans les cœurs des croyants l'Œuvre d’Amour que Tu as entreprise au début de la Prédication Évangélique. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. »


Lectures de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :


Première Lecture du Livre des Actes des Apôtres (Ac 2, 1-11) selon Saint Luc de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :

« Tous furent remplis de l’Esprit Saint et se mirent à parler en d’autres langues »

« Quand arriva le Jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du Ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le Don de l’Esprit. Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le Ciel. Lorsque ceux-ci entendirent la Voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient. Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des Merveilles de Dieu ».

Le sens de cette Première Lecture (Ac 2, 1-11) : La Pentecôte était depuis des siècles, une Fête très importante pour tous les Juifs du bassin méditerranéen : on venait de partout : de Babylone, d'Éphèse ou d'Alexandrie, pour célébrer l'Alliance de Dieu avec le peuple juif et le don de la Loi au Sinaï, en attendant le Jour béni où Dieu répandrait son Esprit sur ce peuple d'abord et sur l'humanité ensuite. Or ce grand Jour est arrivé : le Miracle des Langues atteste que l’unité est désormais possible au cœur même de la diversité.


Psaume 103 (Ps 103, 1ab.24ac, 29bc-30, 31.34) de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :

R/ Ô Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre ! ou Alléluia ! (cf. Ps 103, 30)

Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, Tu es si Grand !
Quelle profusion dans tes Œuvres, Seigneur !
La terre s’emplit de Tes biens.

Tu reprends leur souffle, ils expirent
Et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton Souffle : ils sont créés ;
Tu renouvelles la face de la terre.

Gloire au Seigneur à tout jamais !
Que Dieu se réjouisse en ses Œuvres !
Que mon poème Lui soit agréable ;
Moi, je me réjouis dans le Seigneur.


Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates (Ga 5, 16-20) de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :

« Le fruit de l’Esprit »

« Frères, je vous le dis : marchez sous la conduite de l’Esprit Saint, et vous ne risquerez pas de satisfaire les convoitises de la chair. Car les tendances de la chair s’opposent à l’Esprit, et les tendances de l’Esprit s’opposent à la chair. En effet, il y a là un affrontement qui vous empêche de faire tout ce que vous voudriez. Mais si vous vous laissez conduire par l’Esprit, vous n’êtes pas soumis à la Loi. On sait bien à quelles actions mène la chair : inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre. Je vous préviens, comme je l’ai déjà fait : ceux qui commettent de telles actions ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu. Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. En ces domaines, la Loi n’intervient pas. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses convoitises. Puisque l’Esprit nous fait vivre, marchons sous la conduite de l’Esprit ».

Le sens de cette Deuxième Lecture (Ga 5, 16-20) : On reconnaît l'arbre à ses fruits : Paul rappelle cette vérité élémentaire aux Galates et il les invite à bien distinguer ce qui, en nous, vient de l'Esprit Saint. Lorsqu’il oppose « chair » et « Esprit », il n'oppose pas le corps à l'âme, car ils sont tous deux impliqués dans toutes nos actions. Mais il emploie son vocabulaire habituel : il vise des comportements selon que nous nous laissons ou non guider par l'Esprit Saint.


Séquence « Veni Sancte Spiritus » attribuée au Pape Innocent III pour la Sainte « Messe Solennelle de la Pentecôte »  :


1. Veni, Sancte Spíritus, et emítte cǽlitus lucis tuæ rádium.
1. Viens, Esprit-Saint, en nos cœurs, et envoie du Haut du Ciel un Rayon de ta Lumière.

2. Veni, pater páuperum, veni, dator múnerum, veni, lumen córdium.
2. Viens en nous, Père des pauvres, viens, Dispensateur des Dons, viens, Lumière de nos cœurs.

3. Consolátor óptime, dulcis hospes ánimæ, dulce refrigérium.
3. Consolateur souverain, Hôte très doux de nos âmes, adoucissante Fraîcheur.

4. In labóre réquies, in æstu tempéries, in fletu solácium.
4. Dans le labeur, le repos, dans la fièvre, la fraîcheur, dans les pleurs, le réconfort.

5. O lux beatíssima, reple cordis íntima tuórum fidélium.
5. Ô Lumière bienheureuse, viens remplir jusqu'à l'intime le cœur de tous Tes fidèles.

6. Sine tuo númine, nihil est in hómine nihil est innóxium.
6. Sans ta Puissance divine, il n'est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti.

7. Lava quod est sórdidum, riga quod est áridum, sana quod est sáucium.
7. Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé.

8. Flecte quod est rígidum, fove quod est frígidum, rege quod est dévium.
8. Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé.

9. Da tuis fidélibus, in te confidéntibus, sacrum septenárium.
9. A tous ceux qui ont la foi et qui en Toi se confient donne Tes sept Dons Sacrés.

10. Da virtútis méritum, da salútis éxitum, da perénne gáudium. Amen. (Alleluia).
10. Donne Mérite et Vertu, donne le Salut final donne la Joie éternelle. Amen. (Alleluia).


Alléluia ! Alléluia !

« Viens, Esprit Saint ! Emplis le cœur de Tes fidèles ! Allume en eux le Feu de ton Amour ! »

Alléluia !

Dieu-Trinitaire.jpg

Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Jean (Jn 15, 26-27 ; 16, 12-15) de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :


« L’Esprit de Vérité vous conduira dans la Vérité tout entière »

« En ce Temps-là, Jésus disait à Ses disciples : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, Lui, l’Esprit de Vérité qui procède du Père, Il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement. J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand Il viendra, Lui, l’Esprit de Vérité, Il vous conduira dans la Vérité tout entière. En effet, ce qu’Il dira ne viendra pas de Lui-même : mais ce qu’Il aura entendu, Il le dira ; et ce qui va venir, Il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car Il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître ».


Credo


Prière Universelle de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :

R/ Esprit de Dieu intercède pour nous, viens au secours de notre faiblesse

Avec l'Esprit Saint, nous prions pour le Saint-Père, les Évêques et les Curés afin qu'Ils aient la Force en toutes circonstances de guider le peuple que Tu leur as confié. R/

Avec l'Esprit Saint, nous prions pour ceux qui sont tristes et ont besoin d'être consolés. R/

Avec l'Esprit Saint, nous prions pour toutes les personnes qui reçoivent un Sacrement, afin que son Action se déploie en plénitude. R/

Avec l'Esprit Saint, nous prions pour les responsables d’administrations, afin que soit irrigué ce qui est aride et que soit assoupli ce qui est raide. R/


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :
« Dieu notre Père, réponds à notre attente, souviens toi de la promesse de ton Fils : que l'Esprit Saint nous fasse pénétrer plus avant dans l'intelligence du mystère eucharistique et nous ouvre à la vérité tout entière. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur ! »


Préface de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :
Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant. Pour accomplir jusqu’au bout le Mystère de la Pâque, Tu as répandu aujourd'hui l'Esprit-Saint sur ceux dont Tu as fait Tes fils en les unissant à ton Fils unique. C'est ton Esprit qui a donné à tous les peuples, au commencement de l'Église, la connaissance du vrai Dieu, afin qu'ils confessent chacun dans sa langue une seule et même foi. C'est pourquoi le Peuple des Baptisés, rayonnant de la Joie Pascale, exulte par toute la terre, tandis que les anges dans le Ciel chantent sans fin l'hymne de ta Gloire : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :
« Les disciples jurent remplis de l'Esprit Saint pour aller proclamer les Merveilles de Dieu, alléluia !


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce Temps de troisième confinement « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») :

« Dieu qui accordes les Biens du Ciel à ton Église, protège la Grâce que Tu viens de Lui donner : que le Souffle de la Pentecôte agisse avec toujours plus de force ; que ce Repas sanctifié par l'Esprit fasse progresser le monde vers son salut. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. »


Bénédiction Solennelle lors de la Sainte « Messe de la Pentecôte » :

Aujourd'hui, Dieu le Père de toute lumière a envoyé l'Esprit Saint au cœur des disciples du Christ, Il les a illuminés : que ce même Esprit vous pénètre et sanctifie en vous ses Dons.
Amen.

Que le Feu d'en Haut venu sur les disciples consume tout mal au fond de vos cœurs et vous fasse porter au monde sa Lumière.
Amen.

C'est l'Esprit qui a rassemblé des hommes de toutes langues dans la profession de la même foi : qu’Il vous garde fidèles à cette Foi, et dans l'espérance du Jour de Dieu.
Amen.

Et que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est, alléluia, alléluia.
R/ Deo gratias, alléluia, alléluia.

V/ Allez, dans la Paix du Christ, alléluia, alléluia.
R/ Nous rendons grâce à Dieu, alléluia, alléluia.


Prière « Regina Cæli, laetare, alleluia » à la fin de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B »)



Vidéo de la Sainte « Messe du Dimanche de Pentecôte » 23 mai 2021 (année « B ») présidée et prêchée par Notre Saint Père, le Pape François en la Basilique Saint Pierre à Rome :