« Sainte Messe du 7ème Dimanche de Pâques » du 16 mai 2021 (année « B ») :


Parole de Dieu pour ce Septième Dimanche de Pâques : Extraterrestre ou terrestre avec extra ? « Pendant quelques années, j'ai eu le bonheur de travailler en pastorale jeunesse. Du coup, il m'a été donné de faire connaissance avec des dizaines de jeunes admirables, tant par leurs qualités d'être que par leur dévouement généreux. Un jour cependant, j'ai pris conscience que plusieurs d'entre eux éprouvaient un malaise à dévoiler leur identité chrétienne à leurs pairs. M'est alors venu à l'esprit de les interpeller à partir d'un jeu de mots qui allait se révéler libérateur : « J'aimerais que vous sachiez que vous n'êtes pas des extraterrestres, mais des terrestres avec un extra ! Et pas n'importe quel extra : celui de connaître le Christ et de vivre, avec Lui, un lien d'amitié unique. » Cet heureux renversement de perspective a permis d'ouvrir la porte à un accueil plus résolu du don merveilleux de la foi, dans le réel de leur quotidien. Dans l'Évangile de ce Dimanche, Jésus propose aussi de vivre un ajustement de notre regard. Dans sa Prière, Il demande au Père de garder Ses disciples unis dans son Nom, dans la joie de savoir qu'ils n'appartiennent pas au monde, tout en étant dans le monde. A première vue, ces Paroles de Jésus peuvent sembler paradoxales, voire inconfortables. Comment habiter le monde en ne s'y installant pas ? Loin d'inviter à mépriser les réalités terrestres et à se croire au-dessus d'elles, la Prière de Jésus convoque plutôt à les mettre au service de ce qui fait le cœur de la foi chrétienne : la beauté d'une vie vécue en communion. C'est pour cela que le Christ s'est incarné, c'est pour cela qu'Il s'est donné jusqu'au bout et qu'Il demeure avec nous en tant que Ressuscité : nous faire entrer dans l'expérience salutaire de la Communion. D'abord la Communion avec Dieu, c'est-à-dire la consolation de se découvrir fils et filles du Père et de participer, dans le Christ, à l'étreinte d'amour trinitaire. Mais aussi la Communion fraternelle où l'autre, dans sa différence, m'appelle à déployer la Grâce filiale reçue, au point de devenir un frère ou une sœur. Inutile d'insister sur le fait que l'aventure de Communion, telle que le Christ nous la propose, a un effet sanctifiant. Elle unifie notre vie d'homme ou de femme, nous rendant notamment soucieux de servir l'unité à travers nos engagements quotidiens. Car le don de la vie en Communion est aussi Mission. Il insuffle un élan à apporter un surcroît d'humanité - empreinte de charité -, dans ce monde qui trop souvent ressemble à une jungle. Sans doute est-il à propos de redécouvrir, dans la prière, comment notre participation à la vie trinitaire influence notre manière d'être au monde. Au fond, la plus grande tristesse en ce monde, n'est-ce pas précisément d'être coupés de la Communion ? A quelques jours de la grande Fête de la Pentecôte, demandons à l'Esprit Saint la Grâce de vivre dans une profonde gratitude. Bien que nous soyons terrestres, il nous a été donné de naître de l'eau et de l'Esprit. Que cette faveur reçue au Jour de notre Baptême continue d'apporter saveur et consistance à notre existence. Car il y a de la joie à être des terrestres avec un « extra » ! » (Sœur Nathalie Roberge, o.p.)


L’esprit du 7ème Dimanche de Pâques (année B) : Prière... « Pour les Chrétiens, la prière de demande La plus connue est très certainement celle du Notre Père. Le chapitre 17 de l'Évangile de Jean est aussi une prière de demande. Mais elle se termine en prière d'offrande, d'où son nom de Prière Sacerdotale de Jésus. Prier, c'est parler à Dieu dans la confiance et l'affection filiale, jusqu'à renouveler l'offrande de sa vie. Ici, dans cette Prière d'intercession et d'abandon, Jésus s'efface et met au cœur de son Oraison la relation entre son Père et les disciples. Jésus prie son Père pour eux. Il fait mémoire de son Itinéraire avec ceux qui Lui étaient confiés. Après la séparation de l'Ascension, Jésus reste proche de Ses amis et demande à son Père de les accompagner, les gardant du mauvais. Deux écueils sont à éviter. Il ne s'agit ni de fuir le monde, ni d'épouser les mauvaises idées du monde. Être mondain, dans son sens négatif, c'est épouser les idées du monde les plus perverses pour son propre avantage. S'éloigner du mal est un combat qui engage la responsabilité du disciple de Jésus. Mais compter sur ses seuls moyens, serait le meilleur chemin pour se perdre, car « en dehors de moi », dit Jésus, « vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5). La prière renouvelle la double conscience de l'abandon à Dieu et de l'engagement personnel. Alors chacun peut faire sienne la demande de Saint Ignace de Loyola : « Prie comme si tout dépendait de Dieu, agis comme si tout dépendait de toi » (Père Didier Noblot)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :

« Écoute, Seigneur, je T'appelle. En mon cœur je T'ai dit : je cherche ton Visage; ton Visage, Seigneur, je Le recherche : ne détourne pas de moi ta Face, alléluia ! »


Prière d'ouverture de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :

« Entends notre prière, Seigneur : nous croyons que le Sauveur des hommes est auprès de Toi dans la Gloire; fais-nous croire aussi qu'Il est encore avec nous jusqu'à la fin des temps, comme Il nous l'a promis. Lui qui qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »


Lectures de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :


Première Lecture du Livre des Actes des Apôtres (Ac 1, 15-17.20a.20c-26) selon Saint Luc de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :

« Il faut que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de la Résurrection de Jésus »

« En ces Jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara : « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus : ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Il est écrit au livre des Psaumes : Qu’un autre prenne sa charge. Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le Temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du Baptême donné par Jean, jusqu’au Jour où Il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa Résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux Tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres ».

Le sens de cette Première Lecture (Ac 1, 15-17.20a.20c-26) : C'est à Pierre que Jésus avait confié la responsabilité de l'Église. C'est donc lui qui, spontanément invite le groupe des Apôtres à prendre les décisions qui s'imposent après le départ de leur Maitre. La première consiste à remplacer Judas et à faire entrer un nouvel apôtre dans le groupe des Douze. Curieusement, le critère du choix ne sera pas La vertu ou La notoriété du candidat mais sa capacité à témoigner de La Résurrection du Christ.


Psaume 102 (Ps 102 (103), 1-2, 11-12, 19-20ab) de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :

R/ Le Seigneur a son Trône dans les Cieux (cf. Ps 102, 19a) ou Alléluia !

Bénis le Seigneur, ô mon âme,
Bénis son Nom très Saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
N’oublie aucun de ses Bienfaits !

Comme le Ciel domine la terre,
Fort est son Amour pour qui Le craint ;
Aussi loin qu’est l’orient de l’occident,
Il met loin de nous nos péchés.

Le Seigneur a son Trône dans les Cieux :
Sa Royauté s’étend sur l’univers.
Messagers du Seigneur, bénissez-Le,
Invincibles porteurs de Ses ordres !


Deuxième Lecture de la Première Lettre de Saint Jean (1 Jn 4, 11-16) de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :

« Qui demeure dans l’Amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui »

« Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne L’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son Amour atteint la perfection. Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en Lui et Lui en nous : Il nous a donné part à son Esprit. Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu l’Amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est Amour : qui demeure dans l’Amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui ».


Alléluia ! Alléluia !

« Je ne vous laisserai pas orphelins, dit le Seigneur ; Je reviens vers vous, et votre cœur se réjouira » (cf. Jn 14, 18 ; 16, 22)

Alléluia !


Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Jean (Jn 17, 11b-19) de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :


« Qu’ils soient Un, comme Nous-mêmes »

« En ce Temps-là, les yeux levés au Ciel, Jésus priait ainsi : « Père Saint, garde mes disciples unis dans ton Nom, le Nom que Tu m’as donné, pour qu’ils soient Un, comme Nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton Nom, le Nom que Tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à Toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta Parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que Tu les retires du monde, mais pour que Tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la Vérité : ta Parole est Vérité. De même que Tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie Moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la Vérité ».


Credo


Prière Universelle de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :

R/ Par Jésus Christ Ressuscité, exauce-nous Seigneur.

En cette Journée des communications sociales, afin que les membres de l'Église soient toujours inventifs et créatifs pour annoncer ton Amour sur les multiples réseaux, nous Te prions Seigneur. R/

Pour les Diocèses sans Évêque et pour les Prêtres que Tu appelles à la charge épiscopale, nous Te prions Seigneur. R/

« Pour les hommes et femmes privés de leur liberté d'expression dans le respect d'autrui, nous Te prions, Seigneur. R/

Pour les dirigeants qui oppriment ceux qui leur sont confiés, que ce soit à l'échelle d'un pays ou d'une association locale, ainsi que pour les victimes de ces oppressions, nous Te prions Seigneur. R/


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :
« Avec ces offrandes, Seigneur, reçois les prières de Tes fidèles ; que cette Liturgie célébrée avec amour nous fasse passer à la Gloire du Ciel. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »


Préface de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :
Vraiment, il est juste et il est bon de Te glorifier, Seigneur, en tout temps, mais plus encore en ces Jours où le Christ, notre Pâque, a été immolé. Quand Il livre son Corps sur la Croix, tous les sacrifices de l'ancienne Alliance parviennent à leur achèvement, et quand Il s'offre pour notre Salut, Il est à Lui seul l'Autel, le Prêtre et la Victime. C'est pourquoi le peuple des Baptisés, rayonnant de la Joie Pascale, exulte par toute la terre, tandis que les anges dans le Ciel chantent sans fin l'hymne de ta Gloire : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :
« Père »,dit Jésus, « je prie pour qu'ils soient Un comme Nous sommes Un ». Alléluia ! »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce Temps de troisième confinement « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») :

« Exauce-nous, Dieu notre Sauveur : que notre Communion au Mystère du Salut nous confirme dans cette assurance que Tu glorifieras tout le corps de l'Église comme Tu as glorifié son chef, Jésus le Christ. Lui qui vit et règne avec Toi, dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »



Et que Dieu Tout-Puissant, vous bénisse...
Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est, alléluia, alléluia.
R/ Deo gratias, alléluia, alléluia.

V/ Allez, dans la Paix du Christ, alléluia, alléluia.
R/ Nous rendons grâce à Dieu, alléluia, alléluia.


Prière « Regina Cæli, laetare, alleluia » à la fin de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B »)



Vidéo de la Sainte « Messe du 7ème Dimanche de Pâques » 16 mai 2021 (année « B ») célébrée et prêchée par Mgr Michel Aupetit en l'église Saint-Germain l'Auxerrois à Paris :