Evangile-de-Notre-Seigneur-Jesus-Christ.jpg

« Sainte Messe du 6ème Dimanche de Pâques » du 9 mai 2021 (année « B ») :


Parole de Dieu pour ce Sixième Dimanche de Pâques : Aimer ! « Si l'Évangile doit être pris en bloc, si toutes les Paroles du Christ doivent être reçues, Celles qui parlent à notre cœur comme Celles qui nous déstabilisent, les Versets de ce Jour doivent retentir en nous d'une manière unique. Ils nous harnachent à l'Amour le plus absolu en nous suppliant de Le vivre. Sans doute vous est-il arrivé de rencontrer des personnes qui s'insurgent contre les Prêtres au motif qu'ils présentent exclusivement le Christianisme comme une Œuvre d'Amour ! « Dieu est Amour, Dieu est Amour, aimez-vous les uns les autres ! » On ne répète plus que cela, disent-ils, et l'on en perd le tranchant de l'Évangile ! Eh bien ces êtres-là, permettez-moi de l'affirmer, n'ont rien compris au Mystère de l'Amour qui est d'une exigence folle ! Aimer en vérité et de tout son être Dieu et toute l'humanité, autant dire les êtres croisés quotidiennement, est extrêmement difficile. Il est plus difficile d'aimer que d'être juste ! Les actes qui émanent d'un regard de justice sont faciles à mettre en place : « Tu as fait ça, tu mérites ça ! » et le tour est joué. En revanche, aimer, ce qui revient à pénétrer avec délicatesse dans l'être d'un homme, à le comprendre, mettre en lumière les intentions de ses actes, à lui pardonner s'il le faut, à faire preuve de patience envers lui, à souffrir à cause de lui, à le porter dans ses entrailles, à le combler de nos attentions, à lui donner ce qu'il ne possède pas et dont il aurait besoin, à travailler à son bonheur, ce n'est pas, comme vous le voyez, un travail de bisounours ! Aimer exige un très grand dépassement de soi. Vivre pour l'autre, c'est accepter de passer en second ! C’est disparaître, s'il le fallait, pour le bonheur d'autrui. Ici, dans l'Évangile de ce Jour, n'en déplaise aux durs de cœur, nous apprenons parfaitement qui est Dieu. Aussi, quand nous affirmons avec le Christ que Dieu Notre Père est Amour, nous révélons son Être, son Être en mouvement, son Être en relation avec les autres Personnes Divines que sont le Fils et l'Esprit Saint, et le Lien d'Amour que tous les Trois établissent avec l'humanité. Toute l'Histoire de Dieu est une Histoire d'Amour ! « Comme le Père m'a aimé, dit Jésus, moi aussi je vous ai aimés ». Vous vous rendez compte ! De l'Amour dont le Père aime le Fils - et c'est un Amour éternel, un Amour infini, un Amour sans mesure-, nous sommes aimés ! En ce moment, vous et moi, quels que soient les actes que nous avons posés, les situations compliquées dans lesquelles nous nous trouvons, les péchés que nous avons commis ou commettons encore, nous sommes aimés infiniment par le Christ ! Et cela devrait nous réjouir. Mais attention, parce que nous sommes aimés par Dieu dans la démesure, parce que nous sommes comblés par son Amour, le Christ nous demande de renvoyer l'ascenseur, en L'aimant de tout notre cœur, et en le Lui prouvant par la mise en pratique des Commandements qu'Il nous a demandé de vivre, et parmi ses Commandements, le plus Grand, qui consiste à aimer puissamment nos frères. Jésus conclut en nous promettant le bonheur, mais dans la seule mesure où nous entrerions dans ce mouvement d'amour qui fait de nous des imitateurs de Dieu. Faut-il rappeler que ceux qui sont sans amour sont les plus malheureux des hommes ? Alors, si nous ne sommes pas très heureux, commençons par aimer, et vous allez voir l'amour, en boomerang, revenir vers vous et vous combler. Que le Père, le Fils, et le Saint-Esprit bénissent NOTRE désir d'aimer ! » (Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine)


L’esprit du 6ème Dimanche de Pâques (année B) : Du serviteur à l'ami... « Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis. L’Évangile précise la relation qui lie le Christ et Ses disciples, ni maître, ni esclaves, mais amis. Le serviteur est du côté de l'exécutant, l'ami est un partenaire. Les amis entretiennent entre eux une relation faite d'échanges, de confiance et d'affection. Ainsi l'amitié demande une certaine responsabilité de l'un par rapport à l'autre. Le Pape François dans sa dernière Encyclique « Fratelli Tutti », au n°6, appelle à envisager « un nouveau rêve de fraternité et d'amitié sociale qui ne se cantonne pas aux mots ». La vocation des amis du Christ est alors de répondre à l'Amitié première de Dieu, par leur engagement social et spirituel. Aimer est si souvent perçu comme quelque chose que l'on prend. Il est d'ailleurs important de comprendre qu'aimer, c'est désirer ! Mais aimer ne peut pas se réduire à cela. Suivre le Christ, c'est comprendre qu'aimer, c'est aussi donner. Aimer, c'est donner et plus que donner quelque chose, c'est donner sa vie. Jésus s'offre en victime : « Voici pourquoi le Père m'aime : parce que je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l'enlever : je la donne de moi-même » (Jn 10, 17-18). Comme le dit le théologien Robert Cheaib : « L’amour est imprévisible et constitue toujours une surprise ». Quand le Commandement de l'Amour oriente une vie, on la réussit et on contribue à faire réussir celle des autres » (Père Didier Noblot)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

« Avec des cris de joie, répandez la Nouvelle, portez-La jusqu'au bout du monde : le Seigneur a libéré son Peuple, alléluia ! »


Prière d'ouverture de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

« Dieu Tout-Puissant, accorde-nous, en ces Jours de Fête, de célébrer avec ferveur le Christ ressuscité : que le Mystère de Pâques dont nous faisons mémoire reste présent dans notre vie et la transforme. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »


Lectures de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

Pentecote-Giotto.jpg
Première Lecture du Livre des Actes des Apôtres (Ac 10, 25-26.34-35.44-48) selon Saint Luc de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

« Même sur les nations païennes, le Don de l’Esprit Saint avait été répandu »

« Comme Pierre arrivait à Césarée chez Corneille, centurion de l’armée romaine, celui-ci vint à sa rencontre, et, tombant à ses pieds, il se prosterna. Mais Pierre le releva en disant : « Lève-toi. Je ne suis qu’un homme, moi aussi. » Alors Pierre prit la Parole et dit : « En vérité, je le comprends, Dieu est impartial : Il accueille, quelle que soit la nation, celui qui Le craint et dont les œuvres sont justes. » Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint descendit sur tous ceux qui écoutaient la Parole. Les croyants qui accompagnaient Pierre, et qui étaient juifs d’origine, furent stupéfaits de voir que, même sur les nations, le Don de l’Esprit Saint avait été répandu. En effet, on les entendait parler en langues et chanter la Grandeur de Dieu. Pierre dit alors : « Quelqu’un peut-il refuser l’Eau du Baptême à ces gens qui ont reçu l’Esprit Saint tout comme nous ? » Et il donna l’ordre de les Baptiser au Nom de Jésus Christ. Alors ils lui demandèrent de rester quelques jours avec eux ».

Le sens de cette Première Lecture (Ac 10, 25-26.34-35.44-48) : Nous progressons dans le récit des débuts de l'Église. Lors de la Pentecôte, les Apôtres de Jésus, tous juifs, témoins de sa Vie, sa Mort et sa Résurrection, ont reçu l'Esprit Saint. Avec le texte que nous allons entendre, une nouvelle étape est franchie : parce que Pierre, obéissant à l'Esprit, a annoncé l'Évangile à des païens, l'Esprit Saint leur est donné, à eux aussi.


Psaume 97 (Ps 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4) de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

R/ Le Seigneur a fait connaître sa Victoire et révélé sa Justice aux nations (cf. Ps 97, 2) ou Alléluia !

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
Car Il a fait des Merveilles ;
Par son Bras très Saint, par sa Main puissante,
Il s’est assuré la Victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa Victoire
Et révélé sa Justice aux nations ;
Il s’est rappelé sa Fidélité, son Amour,
En faveur de la maison d’Israël.

La terre tout entière a vu
La Victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
Sonnez, chantez, jouez !


Deuxième Lecture de la Première Lettre de Saint Jean (1 Jn 4, 7-10) de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

« Dieu est Amour »

« Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’Amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est Amour. Voici comment l’Amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par Lui. Voici en quoi consiste l’Amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est Lui qui nous a aimés, et Il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés ».

Le sens de cette Deuxième Lecture de la Première Lettre de Saint Jean (1 Jn 4, 7-10) : Un chant très ancien de l'Église dit « Ubi caritas et amor. Deus ibi est » ; ce qui veut dire « Là où il y a de l'Amour, là est Dieu ». Cette phrase pourrait être signée par Jean. Nous avons là un critère extrêmement simple et clair pour juger tout ce que nous faisons et tout ce que nous voyons faire. Lorsque l'on est en communion avec Dieu, notre vie est spontanément tissée de gestes d'amour : il suffit de nous laisser en permanence inspirer par l'Esprit Saint.


Alléluia ! Alléluia !

« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma Parole, dit le Seigneur ; mon Père l’aimera, et Nous viendrons vers lui. Alléluia » (cf. Jn 14, 23)

Alléluia !

Christ-Misericordieux-d-En-Calcat.jpg

Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Jean (Jn 15, 9-17) de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :


« Il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »

« En ce Temps-là, Jésus disait à Ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon Amour. Si vous gardez mes Commandements, vous demeurerez dans mon Amour, comme moi, j’ai gardé les Commandements de mon Père, et je demeure dans son Amour. Je vous ai dit cela pour que ma Joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon Commandement, Le voici : Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que Je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; Je vous appelle mes amis, car tout ce que J’ai entendu de mon Père, Je vous L’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui M’avez choisi, c’est Moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon Nom, Il vous le donnera. Voici ce que Je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres ».


Credo


Prière Universelle de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

R/ Dieu de Lumière et de Paix, donne aux hommes ta Joie

Pour les hommes qui se préparent à recevoir l'Ordination Diaconale ou Sacerdotale dans quelques semaines, Seigneur, nous Te prions R/

Pour les fiancés qui mettent en œuvre les derniers préparatifs de la célébration de leur Mariage dans l'incertitude due au contexte sanitaire, Seigneur, nous Te prions R/

« Pour que les hommes donnent la même importance au bien-être spirituel qu'au bien-être matériel, Seigneur, nous Te prions. R/

Pour les personnes abandonnées par leur conjoint et qui ne parviennent pas à se relever, afin qu'elles trouvent de la force en Toi, Seigneur, nous Te prions. R/


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :
« Que nos prières montent vers Toi, Seigneur, avec ces offrandes pour le Sacrifice ; dans ta Bonté, purifie-nous, et nous correspondrons davantage aux Sacrements de ton Amour. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »


Préface de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :
Vraiment, il est juste et il est bon de Te glorifier, Seigneur, en tout temps, mais plus encore en ces Jours où le Christ, notre Pâque, a été immolé. Quand Il livre son Corps sur la Croix, tous les sacrifices de l'ancienne Alliance parviennent à leur achèvement, et quand Il s'offre pour notre Salut, Il est à Lui seul l'Autel, le Prêtre et la Victime. C'est pourquoi le peuple des Baptisés, rayonnant de la Joie Pascale, exulte par toute la terre, tandis que les anges dans le Ciel chantent sans fin l'hymne de ta Gloire : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :
« Si vous M'aimez, dit le Seigneur, vous resterez fidèles à mes Commandements. Moi, je prierai le Père et Il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous », alléluia ! »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce Temps de troisième confinement « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») :

« Dieu Tout-Puissant, dans la Résurrection du Christ, Tu nous recrées pour la Vie éternelle ; multiplie en nous les fruits du Sacrement Pascal : fais-nous prendre des forces neuves à cette Nourriture qui apporte le Salut. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi, dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles »



Et que Dieu Tout-Puissant, vous bénisse...
Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est, alléluia, alléluia.
R/ Deo gratias, alléluia, alléluia.

V/ Allez, dans la Paix du Christ, alléluia, alléluia.
R/ Nous rendons grâce à Dieu, alléluia, alléluia.


Prière « Regina Cæli, laetare, alleluia » à la fin de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B »)



Vidéo de la Sainte « Messe du 6ème Dimanche de Pâques » 9 mai 2021 (année « B ») célébrée et prêchée par Mgr Patrick Chauvet, Recteur-Archiprêtre de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, en l'église Saint-Germain l'Auxerrois à Paris :